Étana

Étana est le premier roi après le Déluge qui se désole de pouvoir avoir de descendant pour lui succéder.
Le mythe d'Étana qui date du IIe millenaire avant notre ère, est probablement issu d'une ancienne légende sumérienne. En effet, Étana fait partie de la liste royale sumérienne, un roi de Kish, réputé pour être monté au Ciel. Cette légende est partiellement connue par de nombreux fragments de tablettes venus de sites différents (Suse, Tell Harmal, Ninive, Assur) mais n'est pas complète.

❖ Légendes
Tablette d'Etana
Tablette d'Étana (entre -1900 et -1600)

Dans la première partie (tabl. I et II) du poème, "les dieux dessinèrent la ville" (il s'agit sans doute de Kish) les Anunnaki fixèrent les destins, les fêtes furent établies, mais il fallait trouver un roi, et Inanna/Ishtar se mit à sa recherche. Une grande lacune ne permet pas de savoir la suite de cette quête, à laquelle participe aussi Enlil.

Le récit commence par l'histoire d'un serpent et un aigle, liés d'amitié. Ils jurent par les Enfers de rester toujours amis, appelant les pires malédictions sur celui qui transgresserait le traité. Chacun à tour de rôle apporte de la nourriture dans l'ombre d'un peuplier sur une montagne où ils se sont installés et où ils ont chacun des petits.

Avant que le second ne mange les enfants du premier, celui-ci va demander conseil auprès de Uru / Shamash, le dieu-soleil, qui lui dit de piéger l'aigle en se cachant dans le cadavre d'un boeuf, et d'attendre que l'oiseau s'approche pour le capturer. C'est ce que le serpent fait, puis il jette l'aigle au fond d'un trou après l'avoir frappé pour l'empêcher de s'envoler; privé de nourriture il dépérit.

C'est alors qu'arrive Étana, le roi de Kish, premier roi après le Déluge. Celui-ci désire ardemment un fils pour lui succéder, et prie Shamash, qui est aussi prié par l'aigle au fond de son trou, de lui venir en aide.
Faisant d'une pierre deux coups, Shamash dit à Étana que sa solution se trouve dans "une plante d'enfantement" qui se trouve au Ciel. Il lui conseille de sortir l'aigle du trou, de le soigner, et qu'alors celui-ci l'aiderait à la trouver.

Tablette d'Etana
Sceau cylindre d'Étana

Mais l'aigle ne veut pas l'aider, et il ne cède qu'après qu' Étana l'ait longuement imploré. Dans la tablette IV, l'aigle invite Étana à se placer sur sa poitrine. Celui-ci s'envole donc sur le dos de l'aigle. Après un long vol, il ne voit plus la Terre, et s'approche du Ciel, où résident les dieux. Mais l'altitude l'effraie, et il prie l'aigle d'arrêter leur ascension. Il tombe alors du dos de l'aigle, qui réussit à le rattraper in extremis avant qu'il ne touche le sol.

La suite de la tablette est malheureusement brisée. La liste royale sumérienne indiquant que Étana a eu un fils comme successeur semble indiquer que la fin de ce mythe a dû être heureuse pour son héros.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]