Airavata

Airavata est le roi des éléphants célestes et le véhicule du dieu Indra. Cet éléphant blanc est représenté avec plusieurs têtes (une, trois ou trente-trois), autant de trompes et plusieurs paires de défenses.

Airavata
Airavata

Il existe plusieurs version sur sa naissance:
C'est un descendant de l'épouse du sage Kas'yapa, Krodhavasa, de leur fille Bhadramata, de sa fille Iravati, puis Airavata car au temps mythique il était possible de se transformer en un animal.

Selon le Ramayana sa mère est Iravati, la rivière Ravi du penjab.

Lorsque Brahma perché sur les débris de la coquille d'oeuf de Garuda chanta les hymnes sacrés, il naquit avec 7 autres éléphants et 8 éléphantes. Les huits éléphants participent avec les Dikpalas à la défense des huit cardinaux. Airavata est chargé de la région Est.

Dans la version du Vishnu Purana il serait apparu lors du barattage de l'océan de lait avec quatre défenses. Il serait devenu le gardien d'une des huit directions, mais il se tient en général à l'entrée du Svarga, le palais de nuages du dieu Indra.

Il intervient dans la légende de la victoire d'Indra sur Vritra, le démon de la sécheresse. Airavata pompe l'eau des régions souterraines avec sa trompe pour la projeter dans les nuages. Indra oblige par la suite Indra oblige les nuages à relacher leur eau sous frome d'une pluie bienfaisante.

Un jour le puissant et irascible sage, Durvasas, offrit une guirlande à Indra. Indra la plaça sur Airavata, qui la jeta immédiatement au sol. Deux hypothèses sont avancées pour comprendre le geste d'Airavata. Il est en proie des abeilles se rassemblent sur la guirlande ou bien il est énivré par l'odeur des fleurs. Durvasas prit cela comme un Insulte et, dans sa colère, maudit les dieux qui seront alors soumis à la vieillesse et à la mort. Le seule manière pour les dieux d' échapper aux effets désastreux de cette malédiction est d'obtenir le nectar d'immortalité en barattant l'océan du lait.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]