Sophocle

Sophocle est un poète tragique athénien, né au bourg de Colone, près d'Athènes, entre -497 et -495 av. notre ère, mort à Athènes en -405 ou -407.

❖ Biographie.
Sophocle

Fils d'un riche industriel nommé Sophillos, il étudia les poètes nationaux de la Grèce, Homère, les cycliques, les lyriques, les élégiaques, et la musique avec Lampros, un des meilleurs maîtres du temps. En même temps, il fréquentait assidûment la palestre. En 480, après la victoire de Salamine, lors des actions de grâces célébrées par les Athéniens, il fut chargé de conduire le choeur des jeunes gens, en jouant de la lyre. Il débuta au théâtre en 469-468, et fut vainqueur d'Eschyle. Dans sa jeunesse, il joua lui-même dans plusieurs de ses pièces : par exemple, le rôle de Nausicaa et celui de l'aède Thamyris. Très souvent vainqueur, jamais, dit-on, il ne descendit au-dessous du second rang. Il remplit entre temps quelques fonctions publiques : il fut hellénotame et deux fois stratège.

De sa femme Nicostrate, Sophocle eut plusieurs fils ; entre autres, Iophon, qui devint poète tragique. Plus tard, il se lia avec Théoride, une courtisane de Sicyone, dont il eut Ariston, qui fut lui-même poète tragique et père de Sophocle le Jeune. Des querelles éclatèrent entre ces enfants d'origine et de situation différentes ; d'où un débat judiciaire, où les fils de Sophocle essayèrent, dit-on, de faire interdire leur père. On grava sur sa tombe une Sirène, emblème de sa poésie, et on lui offrit des sacrifices annuels, comme à un héros.

❖ Œuvre.

Sophocle, sans parler d'autres poésies, avait composé cent vingt-trois drames. De beaucoup de ces pièces, nous connaissons le titre et des fragments ; sept seulement nous sont parvenues entières :

On attribuait à Sophocle diverses innovations dramatiques : il renonça à la tétralogie liée, introduisit le troisième acteur, porta de douze à quinze le nombre des choreutes, imagina la décoration peinte du fond de la scène. Il diminua la part du lyrisme, donna au langage tragique plus de naturel, de variété, de souplesse.

Surtout, il chercha le principe de l'action dans la volonté humaine, et fonda le drame psychologique en étudiant des caractères, en tirant de l'âme les péripéties de l'intrigue ; il développa la discussion dramatique, introduisit la sensation dans le pathétique, et donna plus de place aux rôles de femmes. L'humanité qu'il représente, sans être parfaite, a un caractère général de noblesse et de grandeur qui lui faisait dire : «  Je montre les hommes tels qu'ils doivent être. »

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr