Mégare


Carte de Béotie

Mégare, capitale de la Mégaride, petit district de la Grèce péninsulaire, entre le golfe de Corinthe et le golfe Saronique, borné au Nord par la Béotie, à l'Est et au Nord-est par l'Attique, au Sud par le territoire de Corinthe; elle était située près de la mer, en face de l'île de Salamine.

 

Son port sur la mer d’Alcyon était Pégée et sur le golfe Saronique, Nisée, qui était relié à Mégare par deux murs, bâtis par les Athéniens quand ils avaient la possession de Mégare (461-445 avant notre ère).
En face de Nisaea se trouvait la petite île de Minoa, qui ajoutait beaucoup à la sécurité du port. Sa citadelle était appelée Alcathoé, de son prétendu fondateur Alcathoos, fils de Pélops.

Dans l'ancien temps Mégare formait une des quatre divisions de l'Attique. Elle fut ensuite conquise par les Doriens et fut quelque temps soumise à Corinthe; enfin elle obtint son indépendance, et devint rapidement une opulente et puissante cité. Sa puissance est attestée par les colonies florissantes qu'elle fonda, parmi lesquelles on compte Selymbria, Chalcedon, Byzantium, et la Mégare Hybléenne en Sicile. Après les guerres des Perses, Mégare fut quelque temps en guerre avec Corinthe; et ce fut alors qu'elle forma une alliance avec Athènes, qui mit une garnison dans la ville en 461 mais le parti oligarchique chassa les athéniens en 441.

Mégare est célèbre dans l’histoire de la philosophie pour avoir été le berceau d’une école appelée mégarienne fondée par Euclide de Mégare.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr