ARACHNÉ

Arachné (gr. 'Αράχνη; lat. Arachneus) était une jeune lydienne, fille d'Idmon de Colophon, un teinturier de pourpre, (ou princesse de Colophon) qui osa défier Athéna dans l'art de la tapisserie.

Pallas et Arachné (1636) par
RUBENS ©Virginia Museum of Fine Arts

Grâce à un travail opiniâtre elle avait acquis une renommée certaine. Les nymphes des envions venaient contempler ses œuvres.

On disait "On la prendrait pour l'élève de Pallas; cependant, Arachné repousse ce titre, et se défend, comme d'une honte, d'avoir reçu les leçons de l'immortelle."

Athéna se présenta d'abord sous l'aspect d'une vieille femme et lui conseilla d'être un peu plus modeste. : "On a tort de mépriser et de fuir les vieillards. L'expérience est le fruit des longues années. Ne rejetez pas mes conseils. Ayez, j'y consens, l'ambition d'exceller parmi les mortelles, dans votre art; mais cédez à Pallas. Invoquez l'oubli de votre orgueil téméraire, de vos superbes discours, et la déesse pourra vous pardonner"

Mais la jeune fille ne tint pas compte des conseils, et se moqua même de la vieille femme en lui conseillant d'aller donner ses conseils à sa fille ou à sa bru. Alors Athéna se fit connaitre et un concours eut lieu entre les deux femmes.

La légende d’Arachné ou les fileuses (1657)
Diego Velasquez © Musée du Prado,

Tandis qu'Athéna tissait une toile qui représentait la majesté des douze dieux de l'Olympe et dans les quatre coins des mortels présomptueux: la déesse y peint Hémus, roi de Thrace, et Rhodope, son épouse; le destin déplorable de la reine des Pygmées; Antigone, qui avait eu l'audace de se comparer à Junon; le malheureux Cyniras commettant un inceste avec sa fille Smyrna et engendrer le bel Adonis.

Arachné osa représenter la vie scandaleuse des dieux. Les amours des divinités qui ne leur font pas particulièrement honneur comme celles de Zeus avec ses très nombreuses amantes.

Son travail était superbe, et la déesse ne découvrit aucun défaut, alors irritée, elle frappa Arachné avec sa navette et mis en pièce le travail de sa rivale.

Désespérée, Arachné se pendit mais Athéna la métamorphosa en une araignée suspendue à sa toile. "Vis, lui dit-elle, malheureuse ! vis ! mais néanmoins sois toujours suspendue. N'espère pas que ton sort puisse changer. Tu transmettras d'âge en âge ton châtiment à la postérité"

Dans la version attique du mythe, beaucoup moins connue, Arachné avait un frère du nom de Phalanx qui avait appris la science des armes; ils eurent des relations coupables et Athéna les changea en bêtes rampantes.

❖ Filiation

? Idmon
ARACHNE
Amant Enfants
(Phalanx)  

❖ Sources antiques

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle
https://mythologica.fr