Vallée des Rois
Vallée des Rois de D. ROBERTS

A partir de Thoutmosis Ier, les souverains du Nouvel Empire choisirent de se faire enterrer dans une vallée creusée dans la montagne occidentale de Thèbes. Seul Akhénaton et sa famille furent inhumés sur un autre site.
Il existe plusieurs raisons à ce choix car ce ne fut pas le fruit du hasard ; en effet, la vallée est située à l'occident, considéré dans la mythologie égyptienne comme le royaume des morts. D'autre part, la présence d'un massif montagneux en forme de pyramide dominant la vallée rappelait aux Egyptiens du Nouvel Empire les pyramides des souverains de l'Ancien Empire.

La vallée des Rois est un ouadi, encaissé dans les montagnes thébaines et séparé en deux bras : le bras secondaire appelé « ouadi occidental » ou « vallée des Singes » recèle quatre tombes, dont celles d'Ay et d'Aménophis III ; le bras principal, forme la vallée des Rois proprement dite, qui compte 58 tombes.

Cette vallée solitaire garantissait aux souverains d'Égypte un repos éternel, sur lequel veillaient un corps militaire spécial (médjai), cantonné dans des fortins défendant l'accès au défilé, et Mertseger, la déesse à tête de cobra. Cette divinité, dont le nom signifie « celle qui aime le silence », était la gardienne des nécropoles thébaines.

A partir du XVIIIième siècle, avec l'arrivée des premiers Européens en Egypte, la vallée des Rois ne fut plus la résidence oubliée des souverains défunts de l'Antiquité. Aventuriers, archéologues et dessinateurs accoururent sur les lieux et immortalisèrent leurs observations et leurs découvertes par de nombreuses gravures et études. L'anglais David Roberts, qui séjourna en Egypte en 1838 et 1839, réalisa une série de magnifiques dessins en couleurs, représentant la vallée des Rois dans la première moitié du XIXième siècle.

 

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr