Memnon
Memnon
Les statues colossales d'Aménophis III

Entre Le Nil et la Vallée des Rois, s'étire une vaste plaine, où se dressait le gigantesque temple funéraire d'Aménophis III. Si le temple a aujourd'hui disparu, il reste l'avenue monumentale qui y conduisait, et où l' on peut encore admirer deux gigantesques statues monolithiques de quartzite d’Assouan qui représentent le Pharaon assis sur son trône. Ces statues d'un poids estimé à 1300 tonnes sont hautes de 20 mètres (avec les coiffes) et reposent sur un socle étroit de deux mètre sur un mètre seulement. A côtés, deux autres statues plus petites représentent Moutemouia, la mère du souverain, et sa « grande épouse» Tiyi.
Les deux côtés du trône sont ornés des symboles floraux de Basse et Haute Egypte (papyrus et lys) pour symboliser leur union.
Lors du tremblement de terre qui eut lieu en l'an -27 avant notre ère une grande partie du temple s'écroula et les colosses furent fortement endommagés.A partir de ce moment une des statues émit un son au lever du soleil.
Voici ce qu'en dit Strabon qui était venu écouter le phénomène comme bien d'autres "touristes" de l'époque:

Memnon

« Ici (à Thèbes), on peut voir aussi deux colosses monolithes voisins l'un de l'autre. Le premier a pu être sauvé, mais la partie supérieure du second est tombée de son support sous l'effet, dit-on, d'un tremblement de terre. Chacun sait également qu'une fois par jour un bruit semblable à un coup très léger sort de la pierre qui est encore sur sa base. Moi-même me trouvant en ces lieux en compagnie d'Hélios Gallus, de nombreux amis et de soldats qui le suivaient, j'ai entendu ce bruit vers la première heure du jour. Je ne saurais déterminer s'il venait du socle ou du colosse lui-même, ou si quelqu'un de l'entourage le produisait à dessein. »

Si Strabon se pose des questions, dans l'imagination des visiteurs de l'époque classique, le héros que représentait la statue brisée (donc seule la statue de gauche devrait portait le nom de colosse de Memnon) par le tremblement de terre de l'an 27 avant notre ère saluait sa mère l'Aurore par ce bruit " semblable au son d'une corde de lyre qui se casse".
Memnon est un personnage d'Homère. Fils d'Eos, l'Aurore, et roi d'éthiopie, il accourut au secours de Troie et périt sous ses murs de la main d'Achille.
Le phénomène a été expliqué. La pierre dont est faite la statue contient des cristaux de quartzite qui, en quelque sorte, se dessèchent sous l'effet de la différence de température entre la nuit et le jour, vraiment considérable dans cette région. De nombreux personnages de l'Antiquité ont visité cet endroit, notamment l'empereur Hadrien. Certains ont fait graver des inscriptions grecques et latines sur la statue.
Vers 170 un autre empereur, Septime Sévère, a fait restaurer la partie supérieure et le surprenant phénomène a disparu.

 

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr