Howard Carter

Howard Carter (Kensington, 1874 - Londres, 1939)

Le nom d’Howard Carter est étroitement associé à la découverte de la tombe intacte du roi Toutankhamon, dans la Vallée des Rois, en 1922. Ce dernier fait d’armes éclipse paradoxalement tout le reste d’une carrière d’égyptologue longue et diversifiée.

Howard Carter dans la tombe d'Akhenaton
Photo colorisée par © Griffith Institute of Oxford

C’est en 1892 qu’il se rend pour la première fois en Egypte, pour faire des aquarelles dans les tombes de Beni Hassan, en Moyenne-Egypte. Il travaille ensuite sur plusieurs autres chantiers, notamment à Louqsor, avant d’être nommé inspecteur du Service des antiquités en 1899, puis de travailler pour différents mécènes qui subventionnent ses recherches archéologiques (dont Lord Carnarvon, à partir de 1907). En 1915, il reprend la concession des fouilles de la Vallée des Rois, dont beaucoup d’archéologues pensent alors qu’elle a déjà livré tous ses secrets.

L’opiniâtreté de l’archéologue anglais devait se révéler payante : le 4 novembre 1922, sous les vestiges de cabanes d’ouvriers de l’époque ramesside, la découverte d’une marche de pierre taillée dans le rocher annonce la présence d’une sépulture jusqu’ici inconnue. Le 26 novembre, après le dégagement complet de l’escalier et du corridor menant à cette tombe, Carter peut pratiquer un orifice dans la porte scellée de celle-ci : à la lueur de sa torche, il aperçoit alors des lits d’apparat dorés, des chars démontés et des statues qui brillent au milieu de milliers d’autres objets. Il s’agit encore aujourd’hui de la plus grande découverte de l’histoire de l’égyptologie ! Il fallut encore près de dix ans pour vider le tombeau, et en inventorier le contenu.

Quant à la mort de Carter, qui survient en 1939, dix-sept ans après cette découverte, elle peut difficilement être mise au compte d’une malédiction du jeune roi.

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr