Hiéroglyphes

Les hiéroglyphes, « images sacrées », forment une écriture complexe, au vocabulaire riche et à la grammaire compliquée.

Hiéroglyphes

Ils sont présents partout: sur les murs des temples, sur les parois des sarcophages et le socle des statues. Certains de ces hiéroglyphes sont des idéogrammes, ils représentent un objet, un être ou une action simple: un poisson, une maison, le soleil.

Un homme qui bascule signifie « tomber». D'autres hiéroglyphes, les phonogrammes, 150 environ, évoquent des sons. Les dessins sont alors utilisés pour leur valeur phonétique, comme dans un rébus. Par exemple, la bouche se disait r(o), le dessin d'une bouche est aussi le son « r». Les phonogrammes représentent une, deux ou trois consonnes.

D'autres signes, les déterminatifs, sont utilisés à la fin de certains mots, pour préciser ainsi à quelle catégorie le mot appartient. Ce n'est que vers 1200 avant notre ère que les égyptiens inventeront le point. Pour les opérations courantes, les scribes utilisent une écriture simplifiée, l'hiératique. Les écritures hiéroglyphique et hiératique seront utilisées jusqu'en 350 de notre ère, parallèlement à une écriture abrégée, inventée vers 700 avant notre ère, le démotique.

❖ Ecrire en hiéroglyphe

Le script SCRIBE va vous permettre d'écrire quelques mots en hiéroglyphes.
Toutefois il faut bien préciser ce transcodage n'a rien à voir avec la véritable écriture égyptienne.
Si vous voulez un cartouche commencer la saisie par GAUCHE et vous terminerez par DROITE.
Vous avez la possibilité d'écrire sur deux lignes.
Vous ne pouvez taper que 13 caractères (y compris les deux symboles du cartouche) par ligne.
Utilisez le bouton "Imp" pour imprimer uniquement les hiéroglyphes.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr