Calendrier
Jeune fille aux canards Tombe de Menna

Les anciens égyptiens mesuraient le temps comme nous en années, mois, jours, heures. Les années étaient numérotées en années de règne par rapport à l’intronisation du pharaon, et non pas comme nous en partant d’un point zéro.

L’année égyptienne était divisée en 12 mois, chacun de 30 jours. Chaque mois était divisé en 3 décades (de 10 jours). Les textes astronomiques subdivisent le ciel nocturne en 30 décans, suivant le lever de constellations à certaines heures de la nuit. Chaque décan représentait une décade dans le calendrier. Les mois étaient regroupés en 3 saisons. L'année égyptienne commence donc sous un double phénomène naturel (inondation) et astronomique (le lever de Sirius).

Les jours épagomènes.

Pour arriver à 365 jours, on ajoutait 5 jours intercalaires (ou épagomène) après la fin de Chemou ; jours néfastes, ceux-ci étaient considérés comme les anniversaires des cinq divinités du 14 au 18 juillet.

Selon la légende ces cinq jours auraient été gagné par Thot pour permettre à Nout d'accoucher des cinq divinités.

Les saisons
SAISONS MOIS Date équivalente
AKHET
(la crue)
Thôt du 19 juillet au 17 août.
Phaophi du 18 août au 16 septembre.
Athyr du 17 septembre au 16 octobre.
Choïak du 17 octobre au 15 novembre.
PERET
(l'hiver)
Tybi du 16 novembre au 15 décembre.
Méchir du 16 décembre au 14 janvier.
Paménoth du 15 janvier au 13 février.
Pharmouti du 14 février au 15 mars.
CHEMOU
(la moisson)
Pachons du 16 mars au 14 avril.
Payni du 15 avril au 14 mai.
Epiphi du 15 mai au 13 juin.
Mésore du 14 juin au 13 juillet.
❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
http://mythologica.fr