Anges

L'Ancien Testament appelle les anges des « messagers ». Et, en effet, ces êtres spirituels, qui forment auprès de Dieu une sorte de cour, sont ses messagers pour remplir près des hommes diverses fonctions d'information ou de protection, voire de punition des impies. On a souvent dit que la croyance aux anges s'était répandue chez les Juifs lors de l'Exil (VIe siècle avant notre ère), au contact de la religion babylonienne. Et pourtant, dès la Genèse, les anges sont mentionnés en de nombreux récits: apparition à Sara, à Lot, à Agar, à Abraham, à Jacob, etc. La Bible mentionne plus de trois cent soixante-dix fois les anges.
Toutefois, à partir de l'Exil, les anges jouent un rôle de plus en plus grand.

Ange
Ange par Edward Coley Jones,
© Art Gallery and Museum, Glasgow

Codifiée au VIe siècle par Denys l'Aréopagite, mais non reconnue par l'Église, il existe une hiérarchie des créatures célestes. Il s'agit, dans l'ordre croissant d'importance, des Anges, des Archanges, des Principautés, des Vertus, des Puissances, des Dominations, des Trônes, des Chérubins et, tout en haut, des Séraphins.

• PREMIER DEGRÉ
- Séraphins
- Chérubins
- Trônes

• SECOND DEGRÉ
- Dominations
- Puissances
- Vertus

• TROISIÈME DEGRÉ
- Principautés
- Archanges
- Anges

Dès sa naissance chaque être humain a son propre ange gardien.
Dans l'apocalypse de saint Jean, il est indiqué que le dragon emporta dans sa chute le tiers des étoiles du ciel. Après sa rébellion contre Dieu, l'ange Lucifer a entraine dans sa chute un tiers des anges qui sont devenus démons.

Trois archanges par Oggiono

Selon la tradition on dénombre sept archanges. Les noms qui reviennent le plus couramment sont : Uriel, Barachiel, Sealtiel et Chamuel. La tradition catholique n'a retenu que trois archanges : Michel, Gabriel et Raphaël qui sont fêtés chaque année le 29 septembre.
Michel a la réputation de mettre en déroute les anges rebelles, Georges combat victorieusement les dragons représentant le Mal incarné et Raphaël est réputé pour les guérisons mais aussi comme l'ange de la science et du savoir.

D'autres comme Saint Antoine ont su résister victorieusement aux tentations du Diable.

Infiniment puissants, immensément gentils et doux, les anges sont parfois tentés par la vie terrestre, prêts à renoncer à leurs attributs les plus ébouriffants pour se mêler à nous. C'est du moins l'image qu'en donnent certains films, qui peuvent confiner au chef-d'oeuvre, un peu comme si un ange, justement, en avait inspiré l'auteur.
C'est le cas des admirables Ailes du désir de Wim Wenders ou du troublant et trouble Théorème de Pasolini ; on peut aussi fréquenter les ambassadeurs célestes de La Cité des anges de Brad Silberling, de Himlaspelet du Suédois Alf Sjöberg, ou de It's a Wonderful Life de Frank Capra, sans oublier l'ange Heurtebise des films de Cocteau. « Nous abritons un ange que nous choquons sans cesse. Nous devons être les gardiens de cet ange. » On ne saurait mieux dire. Et c'est de Cocteau, justement, dans Le Rappel à l'ordre.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]