Math

Math fab Mathonwy (Math fils de Mathonwy), est un souverain du Gwynedd le « « pays blanc/clair », qui a l’obligation, en temps de paix, de demeurer avec les pieds posés dans le giron d’une vierge, sous peine de mort. L'histoire des Math est la quatrième partie des Quatre branches du Mabinogi.

Sa sœur Dôn est la déesse mère de la mythologie galloise.

Math par Alan Lee

Il est le possesseur d'une baguette toute-puissante. Comparable à l'Esus gaulois, il est l'introducteur de la magie dans l'île de Bretagne. Il a « l'oreille absolue » et entend le moindre bruit émis sur ses terres.
Sa résidence est Kaer Dathyl-en-Arvon où, en temps de paix, il ne peut vivre que « les pieds dans le giron d'une pucelle », image de l'impuissance masculine sans la reconnaissance de la « souveraineté » féminine. Il ne peut déroger à cette contrainte que pour aller à la guerre.

Cette jeune vierge est Goewin, fille de Pebin dont Gilvaethwy est amoureux. Afin de permettre à Gilvaethwy d'enlever Goewin, Gwyddynn fomente des troubles entre Pryderi et trompe ainsi la vigilance de Math. Alors Math les déclare « hors la loi » et, d'un coup de sa baguette, les transforme en Cerf et en Biche qui engendrent le Faon Hyddwn, puis en Sanglier et en Laie qui engendrent le Marcassin Hychtwn, enfin en Loup et en Louve qui engendrent le Louveteau Bleiddwn. La « punition », cycle initiatique, est alors levée et c'est ainsi que le vieux roi Math peut transmettre le pouvoir à son neveu, illustration tardive de l'antique rite du basculement saisonnier.

La remplaçante de Goewin aux pieds de Math doit être Arianrod, mais, la baguette du roi magicien, symbole phallique, décèle qu'elle n'est pas vierge et que ce « passage » de baguette la fait accoucher de deux enfants, l'un nommé Dylan et l'autre innommé, dont Gwyddyon s'empare. Le « pied dans le giron » est une image assez claire de l'acte sexuel, surtout lorsqu'on connaît la connotation phallique du pied.
C'est en collaboration que Math et Gwyddyon — démiurges magiciens tous les deux — « fabrique » Blodeuwedd, la « femme fleur » destinée à Lleu Llaw Gyffe qui n'est autre que le deuxième fils d' Arianrod.

❖ Filiation
? Mathonwy
MATH FAB MATHONWY
Epouse* / amante Enfants
   
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


21-Avr-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]