Cuchulainn

Cuchulainn (Chien de Culann) est l’un des personnages les plus importants de la mythologie irlandaise dont la force physique, les pouvoirs magiques et l'aide de dieux en font un héros extraordinaire.

Cuchulain grondé par Emer.
H.R. MILLAR 1905

Cuchulainn, le « champion » d’Ulster est le héros le plus important du cycle du même nom et de la mythologie insulaire. Il a une double ascendance : au niveau divin, il est le fils de Lug et de Eithne et au niveau humain, il est le fruit d’une rencontre dans l’Autre Monde du roi Conchobar Mac Nessa et de sa sœur Deichtire. Son premier nom est Setanta, mais il est rebaptisé Cúchulainn (« chien de Culann ») par le druide Cathbad, quand à l’âge de cinq ans, il tue le molosse du forgeron Culann.

Lorsqu’il est prit de fureur guerrière, son corps se déforme, d'où son surnom de « contorsionniste ».

Afin d'épouser Emer, la fille de Forgall Monach, Cuchulainn y est envoyé avec Loegaire et Conchobor, et dans une autre version avec Conall Cernach, pour recevoir une formation du guerrier, Domnall (dont la fille hideuse tombe amoureuse du héros et devant son refus elle promet la vengeance). Après un certain temps, Domnall les confie à Scathach pour une formation complémentaire.

La Razzia de Cooley.

voir ici

La mort de Cuchulainn.
Cuchulainn par G. Gaudenzi

La reine Medb, n’a pas supporté sa défaite contre Cuchulainn lors de la Razzia de Cooley et elle décide de s'attaquer de nouveau à lui mais cette fois elle va se faire aider par des sorcières Si Cuchulainn est invincible au combat, il n’est pas pour autant invulnérable. La veille de la bataille, elle ordonne aux sorcières de se métamorphoser et de faire rôtir un chien quand Cuchulainn passe à proximité. Il est alors obligé d'obéir à son geis et il doit s'arrêter pour goûter la nourriture. En faisant cela il brise un autre geis : ne pas manger du chien. Dès la première bouchée ses pouvoirs diminuent. Lors du combat du Mag Muirthemne  ou Grand Carnage ou, il est tellement affaibli qu’il reçoit une blessure mortelle. Lugaid lança le javelot à Cuchulainn, il l'atteignit, et les entrailles du héros se répandirent sur le coussin du char.

Tenant ses tripes à la main il va boire dans le lac tout proche où il voit une loutre (chien d'eau) boire l'eau teintée de son sang. Il se souvient de la prophétie : un chien au début de sa vie et un autre juste avant sa mort. Pour mourir sans déshonneur, il s'attache avec sa ceinture à un pilier en pierre, et meurt ainsi debout. Ses ennemis hésite à venir lui trancher la tête mais ils voient trois corneilles perchées sur sa tête. Ils savent que la déesse de la mort, Morrigan,, est venue le chercher. Alors Lugaid,  soulevant les cheveux de Cuchulainn, lui coupe la tête. Aussitôt, de la main de Cuchulainn l'épée tombe; elle frappa la main droite de Lugaid qui tombe coupée sur le sol ; pour venger la main de Lugaid on coupe la main droite de Cuchulainn.

❖ Filiation
Deichtine Lug
CUCHULAINN
Epouse* / amante Enfants
Uatach*  
Emer  
Fand  
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


20-Avr-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]