Cliodhna

Cliodhna © Margaret Mc Kenna

Cliodhna était la fille de Manannan mac Lir, le dieu de la mer. Elle est considérée comme une Banshee, comme Túatha Dé Danann et comme une figure de l'Autre Monde celtique. Elle avait trois oiseaux magiques, qui se nourrissaient de pommes de l'Autre monde et qui pouvaient guérir ou endormir d'un profond sommeil. Certains mythes la qualifient de déesse de l'amour et de la beauté.

Cliodhna était tombée amoureuse d'un mortel nommé Ciabhan de Curling Lock. Elle s'enfuit de l'Autre monde, le Pays de la Promesse, (Tír na Tairngire), au grand dam de son père pour venir le rejoindre.

Un jour sur le rivage de Glandore, dans le comté de Cork, alors que Ciabhan chassait, le dieu de la mer Manannan mac Lir endormit Cliodhna dans un sommeil enchanté, puis il envoya une vague pour la ramener vers l'Autre monde.

La vague énorme de Glandore est appelée encore aujourd'hui Tonn Clíodhna («vague de Cliodhna»).

Selon une autre légende, Cormac Laidir MacCarthy, le constructeur du château de Blarney, était impliqué dans un procès, il fit appel à Cliodhna pour l'aider. Elle lui dit d'embrasser la première pierre qu'il trouverait sur son chemin en se rendant au tribunal. Ainsi fut fait. Il a plaidé sa cause avec tant d'éloquence qu'il a gagné le procès. Par la suite il a incorporé la pierre dans le parapet du château.

Ainsi, on dit que la pierre de Blarney donne "la capacité de convaincre sans offenser".

En tant que protectrice du sud de Munster, Cliodhna est associée aux familles qui ont gouverné cette région à travers l'histoire, comme les MacCarthy ou les FitzGerald, avec qui elle aurait eu une histoire d'amour.

Cliodhna est aussi décrite comme une rivale de la banshee Aibell, reine du sidh du nord de Munster et protectrice du clan Dál gCais. Une légende raconte que Clíodhna lui aurait jeté un sort pour la transformer en chat blanc.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


21-Avr-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]