Conaire le Grand

Conaire le Grand, fils du roi Eterscel et de Mess Buachalla, descendant de Mac Cormac, mi-homme, mi-dieu Tuatha Dé Danann.

Dans son enfance, il partage son fosterage avec Fer Lê, Fer Gal et Fer Rogain, et possède déjà trois dons : « entendre, voir et juger ». Avant son accession au trône, les habitants du Sidh de Bri Leith l'informent qu'il sera appelé à régner à Tara, à condition de ne pas transgresser un nombre incalculable de geisa :
— ne pas tuer d'oiseau ;
— ne pas contourner Tara par le sud ;
— ne pas contourner la plaine de Breg par le nord ;
— ne pas pourchasser les animaux de Cerna ;
— demeurer dans l'enceinte de Tara chaque neuvième nuit du mois ;
— ne pas dormir dans une demeure dont la lueur du foyer soit visible la nuit ;
— éviter de croiser trois hommes vêtus de rouge se dirigeant vers une maison rouge ;
— obtenir qu'aucun vol ne soit commis durant son règne ;
— éviter qu'aucune « compagnie » d'hommes ou de femmes n'entre chez lui la nuit ;
— ne pas intervenir dans une querelle entre deux de ses domestiques.

❖ Légendes

Il gagne son surnom de Conaire le Grand grâce à un règne de paix et d'abondance, mais les circonstances l'obligent à violer ses geisa l'un après l'autre. Égaré par un brouillard magique, il se réfugie dans l'« hôtel » de Da Derga où il rencontre Fer Caille, « prophète des catastrophes ». L'« hôtel » est attaqué par les Pirates des trois « Fer » alliés à Ingcel le Borgne, mais Conaire en massacre six cents et la seule façon de le vaincre est de lui jeter un charme : il est soudain pris d'une soif inextinguible et en meurt avant d'être secouru par Mac Cecht.
Sa tête étant coupée, Mac Cecht la désaltère, et la tête de Conaire le remercie, puis elle est enterrée à Tara, capitale sacrée.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]