Annwvyn

Annwvyn (ou Annwfn) désigne chez les Gallois ce que les celtes en général appellent " l'Autre Monde ". c'est l'équivalent du Tir na nog irlandais.

C'est un endroit merveilleux, où règnent la paix et le bonheur, un monde de plaisirs où la maladie, veillesse et la faim sont absentes. On y trouve une fontaine de vin doux et un chaudron magique, possession de neuf magiciennes.

Selon les sources sa localisation différe Il peut être sous terre aussi bien que sur la terre. Les uns le situent sur l'île de Lundy dans l'estuaire de la rivière Severn d'autres vers Glastonbury; Manawyddan le chercha très à l'ouest et ne put l'atteindre que par la mort.

Deux souverains, Havgan et Arawn, se partageaient l'Annwvyn mais grâce à Pwyll qui le remplaça pendant un an, Arawn réussit à évincer Havgan.
Gwynn ap Nudd joue le rôle de psychopompe.

❖ Légendes
Annwvyn
Annwynn par Nick Beale (1995)

L’Annwvyn apparait dans le premier des quatre contes des Mabinogion où Pwyll, le prince de Dyved échangea sa situation et son aspect avec Arawn, roi de l’Autre Monde pour une durée d'un an, après une dispute de chasse au sujet de la dépouille d'un cerf.
On racontait qu'Arawn avait une meute de chiens, les "chiens de l'enfer", qu'il lançaient la nuit à la poursuite des âmes humaines.

Le roi Arthur qui recherchait en vain à récupérer le chaudron magique, y perdit la plupart de ses chevaliers, seulement sept survécurent.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]