Moïse

Moïse (en hébreu, Moshé), libérateur et législateur d'Israël est le fils d'Amram et Yokébed; il appartenait à la tribu de Lévi. Il est l'auteur du Pentateuque c'est-à-dire des cinq premiers livres de l'ancien Testament.

Découverte de Moïse
Nicolas Poussin

La fille de Pharaon, Thermutis, selon Artapan d'Alexandrie cité par Eusèbe de Césarée, venue avec ses suivantes faire de la lessive le trouva et voulut le faire élever.
Marie, sœur de Moïse, qui se trouvait là comme par hasard, lui offrit de lui donner pour nourrice une femme des Hébreux. Marie fit venir Yokébed et ainsi Moïse fut nourri par sa propre mère. Thermutis l’adopta pour son fils, et le fit élever avec soin dans toutes les sciences des égyptiens. L'historien Josèphe et Eusèbe racontent que Moïse, devenu grand, commanda les armées de Pharaon dans une guerre contre les Ethiopiens, qu'il défit et prit Saba leur capitale, mais la Bible ne fait aucune mention de cette guerre.

Moïse, à l'âge de quarante ans, quitta la cour de Pharaon, et alla visiter le camp des Hébreux. Ayant rencontré un contremaitre égyptien qui maltraitait un hébreux, il le tua, et se sauva dans le désert de Médian. Il vint en aide à des bergères attaquées par des bergers hostiles. En remerciement elles le conduisirent chez les Madianites, où quelques temps plus tard il épousa Séphora (ou Tsippora), fille de Jéthro, prêtre du dieu El Elyon. Il eut deux fils, Guershom et Eliéser.

Les filles de Jéthro
Ciro FERRI

Plus tard Moïse fit la guerre contre les Madianites qui craignaient que les hébreux s'installent sur leurs terres et Moïse reprochait aux Madianites, surtout à leurs femmes, de pervertir les hébreux. Les Madianites furent écrasés, les hommes et les femmes tués et seules les jeunes filles vierges furent épargnées. (cf. Nombre 25 : 16-18 ; 31 : 15-16, Josué 22 : 17).

Tandis qu'il faisait paître les troupeaux, l’Eternel lui apparut dans un buisson ardent vers la montagne d'Horeb, lui déclara qu'il l'avait choisi pour délivrer les Hébreux du joug des égyptiens, et les conduire dans la terre de Chanaan, et lui donna le pouvoir de faire des miracles. Moïse obéit, et se présenta devant Pharaon pour lui ordonner de laisser sortir le peuple d'Israël, pour aller sacrifier dans le désert ; pour confirmer sa mission, il fit un miracle devant lui, en changeant sa baguette en serpent; mais Pharaon ne voulut point accéder à sa demande.
Alors le royaume d’Egypte fut frappé de dix plaies :
1) les eaux du Nil sont changées en sang;
2) les grenouilles envahissent l’Egypte;
3) des moustiques et des mouches attaquent la population;
4) la vermine apparait;
5) la peste s’abat sur les animaux;
6) des ulcères et des pustules couvrent la peau des habitants;
7) la grêle détruit les récoltes;
8) des sauterelles dévorent les plantes;
9) des ténèbres épaisses recouvrent le pays pendant trois jours;
10) la mort frappe des premiers nés des hommes et des bêtes.

Le serpent d'airain
BOURDON

Tant de plaies obligèrent enfin Pharaon à laisser partir les Hébreux, Moïse se mit à leur tête, et les conduisit vers la Terre Promise; mais à peine furent-ils partis que Pharaon les poursuivit jusqu'à la mer Rouge. Là il fut submergé avec son armée, tandis que les Israélites passèrent la mer à pied sec, les eaux s'étant ouvertes devant eux.

Moïse conduisit son peuple au pied de la montagne du Sinaï, et par son intermédiaire Dieu fit alliance avec Israël et lui donna les Table de la Loi mais en son absence le peuple se mit à adorer le veau d'or. Ayant tenté de pénétrer en Palestine par le Sud, les Israélites furent repoussés avec pertes, et s'étant rebellés contre Dieu ils se virent condamner à errer durant quarante ans dans le désert. Ils s'établirent alors dans l'oasis de Cadès, et y séjournèrent pendant trente-sept ans. Moise ayant lui-même manqué de confiance envers Dieu, celui-ci lui révéla qu'en punition il n'entrerait pas lui-même dans la Terre promise. Le moment venu, Israël se mit de nouveau en marche, mais au lieu de remonter par le Sud prit la route de l'Est, par les plateaux de Moab. Séhon, roi des Amorrhéens, Og, roi de Basan, qui s'opposaient au passage, furent tour à tour battus, et les Hébreux occupèrent le pays à l'est du Jourdain, à la hauteur de Jéricho.

Moïse frappe le rocher
Nicolas POUSSIN

Il opéra un grand nombre de miracles, fit tomber la manne du ciel il fit jaillir l'eau des rochers, reçut la loi divine sur le mont Sinaï, régla tout ce qui concernait le Tabernacle, la consécration des prêtres et le culte du vrai Dieu, vainquit les rois qui s'opposaient à son passage, et réprima les soulèvements des hébreux.

Un épisode toujours difficile à expliquer est celui du texte de l’Exode 4, 24-26. « Pendant le voyage, en un lieu où Moïse passa la nuit, l'Éternel l'attaqua et voulut le faire mourir. » Exode 4 : 24, version Louis Segond. Moïse doit alors la vie sauve grâce à l’intervention de Séphora qui prend l’initiative de circoncire son fils et touche les pieds de son époux avec le prépuce coupé en s’exclamant : « tu es pour moi un époux de sang »

Moise avait alors cent vingt ans; il désigna son successeur Josué, gravit sur l'ordre de Dieu le mont Nébo d'où il put contempler tout le pays de Canaan, la Terre promise, et mourut en ce lieu. Il fut enseveli dans la vallée en face de Phogor, et personne n'a jamais connu l'endroit exact de sa sépulture.
Moise, libérateur et législateur de son peuple, a été vraiment l'une des plus grandes figures religieuses de l'Histoire.

❖ Texte biblique.

1 Un homme de la maison de Lévi avait pris pour femme une fille de Lévi.
2 Cette femme devint enceinte et enfanta un fils. Elle vit qu'il était beau, et elle le cacha pendant trois mois.
3 Ne pouvant plus le cacher, elle prit une caisse de jonc, qu'elle enduisit de bitume et de poix; elle y mit l'enfant, et le déposa parmi les roseaux, sur le bord du fleuve.
4 La sœur de l'enfant se tint à quelque distance, pour savoir ce qui lui arriverait.
5 La fille de Pharaon descendit au fleuve pour se baigner, et ses compagnes se promenèrent le long du fleuve. Elle aperçut la caisse au milieu des roseaux, et elle envoya sa servante pour la prendre.
6 Elle l'ouvrit, et vit l'enfant: c'était un petit garçon qui pleurait. Elle en eut pitié, et elle dit: C'est un enfant des Hébreux!
7 Alors la sœur de l'enfant dit à la fille de Pharaon: Veux-tu que j'aille te chercher une nourrice parmi les femmes des Hébreux, pour allaiter cet enfant?
8 Va, lui répondit la fille de Pharaon. Et la jeune fille alla chercher la mère de l'enfant.
9 La fille de Pharaon lui dit: Emporte cet enfant, et allaite-le-moi; je te donnerai ton salaire. La femme prit l'enfant, et l'allaita.
10 Quand il eut grandi, elle l'amena à la fille de Pharaon, et il fut pour elle comme un fils. Elle lui donna le nom de Moïse, car, dit-elle, je l'ai retiré des eaux.

❖ Arts
La découverte de Moïse
ALMA-TADEMA

La mosaïque de Sainte-Marie-Majeure, à Rome (Ve s.), représente les principaux épisodes de l'histoire de Moïse. Celle-ci a été peinte à fresque par Benozzo Gozzoli au Campo-Santo de Pise, Luca Signorelli et Botticelli (Sixtine), par Pieirno del Vaga et Raphaël del Colle (Loges). Le sujet de Moïse exposé sur le Nil a inspiré à Poussin une de ses compositions, et à Paul Delaroche un tableau qu'a popularisé le burin d'Henriquel-Dupont. Il a été peint, en outre, par Van Dyck, P. Patel (Louvre).

La scène de Moïse sauvé des eaux a été sculptée en bas-relief par Fra Damiano de Bergame, sur la porte du choeur de l'église des Bénédictins, à Pérouse. Elle a été peinte par Bonifazio Bembi (Dresde), É. Le Sueur (au musée de l'Ermitage), Bern, Luti (Offices), Nicolas Poussin (Louvre), le Tintoret (Madrid), Véronèse (Dijon), Van der Werff (Louvre), etc.
— Moïse enfant foulant aux pieds la couronne de Pharaon a été peint par Poussin (Louvre).
— Moïse défendant les filles de Jéthro a été peint par Ciro Ferri, Ch. Le Brun, N. Poussin, le Rosso (Offices). Deux tableaux de Ch. Le Brun (musée de Modène) représentent, l'un Moïse chassant les pasteurs de ta fontaine, l'autre Moise épousant Séphora.
— Moïse brisant les tables de la Loi a été peint par le Bronzino (Dresde), le Parmesan, et représenté, d'après un dessin de Beccafumi, sur le pavé de la cathédrale de Sienne.
Une oeuvre immortelle est le Moïse de Michel-Ange, placé dans l'église Santo-Pietro-in-Vincoli, à Rome, et qui était une des quarante statues projetées par le Maître pour le tombeau du pape Jules II

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]