Jacob

Jacob, est le patriarche hébreu, fils d'Isaac et de Rébecca, dont les fils formèrent les douze tribus d'Israël.


L'échelle de Jacob par Marc CHAGALL

Dans le ventre de sa mère il était déjà en querelle avec son frère jumeau Esaü et cette rivalité ne fit qu'augmenter au fil des ans.
Esaü, son frère aîné, s'étant désisté de ses droits d'aînesse pour un plat de lentilles, alla faire souche de nation en Edom.
Avant sa mort, Isaac, devenu aveugle, voulut rétablir Esaü dans ses droits. Rébecca profita de la cécité de son époux pour lui faire donner sa bénédiction à Jacob. Ésaü, furieux, décida de tuer son frère dès la mort d’Isaac. Rébecca découvrit ses intentions et implore Jacob de fuir à Harran en Mésopotamie, berceau de sa famille, auprès de son oncle Laban.

Echelle de Jacob.
L'échelle de Jacob (Ermitage)
Bartolomeo MURILLO

Jacob, se rendant chez son oncle Laban, se coucha dans un lieu désert nommé depuis Béthel. Il vit dans son sommeil une échelle dont le pied s'appuyait sur la terre et dont le haut touchait au ciel. Des anges montaient et descendaient le long de cette échelle et, en même temps, Dieu prédisait à Jacob que sa postérité serait nombreuse comme les grains de la poussière de la terre. Les allusions à l'échelle de Jacob sont variées, et appartiennent surtout au langage philosophique. Le plus souvent, l'extrémité de cette échelle c'est l'idéal, auquel on n'arrive qu'après avoir gravi péniblement tous les échelons inférieurs.

Pendant sept ans il travailla pour obtenir la main de Rachel, seconde fille de ce dernier ; mais il dut encore passer sept autres années en servitude car son oncle l’avait trompé en lui donnant d’abord la main de sa fille aînée Léa qu’il voulait voir mariée en premier.
Après vingt ans passés en exil, Jacob revint en Canaan, emmenant ses deux épouses  et des troupeaux innombrables.

La lutte contre l'ange.
Jacob luttant contre l'ange

Au gué du Yabboq, un inconnu lutta avec lui une nuit entière, puis disparut à l'aube,  en lui disant : « On ne t'appellera plus Jacob, mais Israël, car tu as été fort contre Dieu et contre tous les hommes et tu l'as emporté.» La tradition veut que cet inconnu fût un ange du Seigneur. Jacob donna à cet endroit le nom de Penuel et repartit en boitant car il s’était démis la hanche pendant la lutte.
Jacob se réconcilia ensuite avec son frère Esaü, et, dès lors, il vécut en pays de Canaan, d'abord sur la rive gauche du Jourdain, ensuite sur la rive droite, à Sichem.
Parmi les diverses représentations on peut citer la fresque de l'église St Sulpice à Paris d'Eugene Delacroix (1861)

Descendance.

 Il eut douze fils de ses deux femmes et de leurs servantes.
Léa lui donna six fils : Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Issachar, Zabulon, et une fille Dinah  et  sa servante  Zilpa , Gad et Asher,

Jacob avec Rachel (G) et Léa (D)
Joseph FUHRICH

il eut  deux enfants, Dan et Nephtali, par l'entremise de la servante Biléah. Rachel qui avait été longtemps stérile ne mit au monde deux fils: Joseph, puis Benjamin.
L'enlèvement de sa fille Dinah et le massacre des Sichémites par Siméon et Lévi l'obligèrent à passer de Sichem à Béthel ; après quoi, il alla résider à Hébron, auprès du tombeau d'Abraham. Il y demeura en paix jusqu'au jour où son fils Joseph l'appela en Egypte et l'installa avec sa famille entière au pays de Goshen. Il y mourut à l'âge de cent quarante-sept ans ; le pharaon fit embaumer son corps et le fit enterrer à côté de ses pères, dans la caverne de Macpélah, à Hébron.

La critique moderne a tendance à ne voir en Jacob que l'ancêtre éponyme et mythique du peuple d'Israël. Il est à remarquer cependant que ce nom se rencontre à la fois dans les contrats babyloniens de l'époque d'Hammourabi (1947-1905 avant notre ère et dans la liste des villes de Thoutmès III, et que les dernières découvertes archéologiques tendent à confirmer l'ensemble de l'histoire des patriarches du moins dans les grandes lignes.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]