Abraham

Abraham, patriarche biblique, est un des personnages majeurs des religions du Livre, juive, chrétienne et islamique. Le Coran attribue à Abrahim un rôle de premier plan dans la fondation de l’islam.

Abraham et les 3 anges
REMBRANDT (1630)

Abram, son nom d'origine, né à Ur en Chaldée, descendait de Sem, fils ainé de Noé, la dixième génération.

Il sut, dit la Bible, se préserver de l'idolâtrie qui régnait dans la maison de son père Térah où il vivait avec ses deux frère Haran et Nahor. Obéissant aux ordres de l'Eternel, il vint se fixer à Harran, sud-est de la Turquie actuelle, où Térah mourrut

Il se rendit ensuite dans la vallée de Mambré pendant que Loth, son neveu, allait se fixer à Sodome.

La famine l'obligea à descendre en Egypte, où il fit passer sa très belle épouse Saraï (ma princesse) pour sa soeur afin d'éviter d'être tué. Le Pharaon s'attribua Saraï comme épouse ce qui lui causa quelques soucis et il préféra lui rendre sa liberté.

Les fils d'Abraham
Sarah présente Agar à Abraham
A. van der WERFF (1699)
© Musée de Munich

[Génèse 16.1] Saraï, femme d'Abram, ne lui avait point donné d'enfants. Elle avait une servante Égyptienne, nommée Agar.
[2] Et Saraï dit à Abram: Voici, l'Éternel m'a rendue stérile; viens, je te prie, vers ma servante; peut-être aurai-je par elle des enfants. Abram écouta la voix de Saraï.
[3] Alors Saraï, femme d'Abram, prit Agar, l'Égyptienne, sa servante, et la donna pour femme à Abram, son mari, après qu'Abram eut habité dix années dans le pays de Canaan.
[4] Il alla vers Agar, et elle devint enceinte. Quand elle se vit enceinte, elle regarda sa maîtresse avec mépris.
[5] Et Saraï dit à Abram: L'outrage qui m'est fait retombe sur toi. J'ai mis ma servante dans ton sein; et, quand elle a vu qu'elle était enceinte, elle m'a regardée avec mépris. Que l'Éternel soit juge entre moi et toi!
[6] Abram répondit à Saraï: Voici, ta servante est en ton pouvoir, agis à son égard comme tu le trouveras bon. Alors Sarah la maltraita; et Agar s'enfuit loin d'elle.

Quand Abram eut 99 ans l'Eternel lui apparut et lui proposa à nouveau une alliance. Il le nomma Abraham, car il lui promit de nombreux descendants et il renomma Saraï en Sarah et lui promit qu'elle enfanterait bientôt malgrè son âge avancé.

Abraham chasse Agar et Ismaël
VERHAGHEN
© Musée des B-A d'Anvers

Lorsque son fils Isaac eut 25 ans, Dieu lui en demanda le sacrifice pour éprouver la foi du patriarche, qui allait obéir, lorsqu'un ange arrêta son bras. Avant la naissance de ce fils, Abraham avait eu d'Agar, sa servante, Ismaël, qui fut le père des Ismaélites. A la demande de Sarah, Abraham, contrarié, avait chassé Agar et Ismaël mais l'Eternel prédit qu'une nation naitrait de la descendance d'Ismaël.

L’Aïd el-Kebir est l'une des fêtes les plus importantes de l'islam. Cette fête commémore la soumission d'Ibrahim (Abraham) à Dieu, symbolisée par l'épisode du sacrifice de son fils Ismaël sur l'ordre de Dieu, mais au dernier moment l'archange Gabriel remplaça l'enfant par un mouton.

Après la mort de Sarah qu'Abraham fit enterrer à Hébron, il épousa Ketourah qui lui donna six fils. Il mourut à l'âge de 175 ans et fut lui aussi enterré dans le tombeau des Patriarches à Hébron.

❖ Arts
Sacrifice d'Isaac de Brunellesco
Bas-relief en bronze de Brunellesco

Le sujet du sacrifice d'Abraham a tenté beaucoup d'artistes ; parmi les compositions les plus connues, on peut citer :
- le tableau d' Andrea del Sarto (Dresde) ;
- celui de Rembrandt (musée de l'Ermitage) ;
- celui d'Hippolyte Flandrin (Los Angeles),
- Le sacrifice d'Isaac d'Alessandro Allori. (Offices)
- Sacrifice d'Isaac par Gregorio Lazzarini,
- Abraham et Isaac par Laurent de La Hyre,
- le sacrifice d'Isaac par Giambattista Pittoni
- Le sacrifice d'Isaac par Domenichino (Prado)
- Le sacrifice d'Isaac par Matthias Stomer (Ajaccio)
- le bas-relief en bronze de Brunellesco (Florence),
- le bas-relief de Jean Goujon (Chantilly) etc.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]