GORGONES

Les Gorgones étaient trois monstres fabuleux, enfants des divinités marines Phorcys et de Céto et soeurs des Grées.


Méduse
Méduse par CARAVAGGIO
© Galleria degli Uffizi, Florence

On les représentait sous la forme de femmes à la chevelure faite de serpents entrelacés et parfois dotées d'ailes; elles vivaient près du pays des Hespérides, aux confins de la Libye. On distingue en général trois Gorgones:
- Euryale,
- Sthéno, (la puissante)
- Méduse (la seule mortelle).
Méduse avait la figure, parfois barbue, d'une laideur repoussante, de forme ronde, avec un nez camard, une bouche immense, munie de dents longues comme des défenses de sanglier d'où sortait une langue. Ses ailes puissantes étaient d'or, ses mains d'airain tout comme sa chevelure, où se dressaient des serpents qui pendaient aussi à sa ceinture. Mais ses armes les plus redoutables étaient ses yeux grands ouverts qui lançaient des éclairs et pétrifiaient ceux qu'ils fixaient directement.

❖ Légendes

Selon la légende, Méduse aurait été une belle jeune fille, un peu trop fière de sa chevelure. Pour la punir, Athéna l'aurait changée en un paquet de serpents. Aussi repoussante qu'elle fût Méduse n'en eut pas moins pour amant Poseidon : elle s'unit à lui «dans une molle prairie parmi les fleurs printanières» comme le raconte poétiquement Hésiode .

Avec Phorcys , Céto engendra les Grèes... puis les Gorgones qui habitent par delà l'Océan fameux, dans les régions extrêmes, près de la nuit, là où sont les Hespérides à la voix sonore, Sthenô, Euryale et Méduse qui subit d'affreux malheurs; celle-ci était mortelle, les deux autres étaient à l'abri de la mort et de la vieillesse; mais elle seule vit se coucher auprès d'elle le dieu à la chevelure d'azur, dans une molle prairie, parmi les fleurs printanières.
Lorsque Persée lui eut coupé la tête, on vit surgir le grand Chrysaor et le cheval Pégase; celui-ci reçut ce nom, parce qu'il naquit à côté des sources d'Océan, celui-là, parce qu'il tenait en naissant une épée d'or. Pégase s'envola et quitta la terre, mère des brebis, pour s'en aller vers les Immortels, et il habite dans le palais de Zeus, portant, pour ce dieu prudent, le tonnerre et la foudre.
HESIODE, Théogonie, 278 sqq

Gorgone
Tête de Gorgone

C'est pourquoi lorsque Persée lui trancha la tête d'un seul coup de serpe, à sa grande surprise, Pégase, le cheval ailé, et le guerrier Chrysaor brandissant une épée d'or, jaillirent de son corps décapité.

D'après Pausanias, dans la Description de la Grèce, livre II, il s'agit d'une version romancée de l'histoire d'une reine qui, après la mort de son père, aurait repris elle-même le pouvoir pour gouverner ses sujets. Elle aurait vécu près du lac Tritonide, en Libye et elle aurait été tuée pendant la nuit au cours d'une campagne militaire menée par Persée venu du Péloponnèse.

Diodore de Sicile donne une variante du mythe avec une explication evhémériste. Les Gorgones formaient un peuple farouche qui habitait un pays au delà de celui des Atlantes. Elles furent conquises par les Amazones conduite par leur reine Myrina.

Athéna plaça sa tête sur son égide. Dans une autre tradition, elle aurait enterré cette tête sous la place du marché d'Athènes pour la protéger cette ville et aurait donné une mèche de "cheveux" à la ville de Tégée pour la protéger. (Méduse signifie "celle qui protège" en grec)
Selon Apollodore, Asclépios découvrit que le sang de la Méduse faisait mourir ou ressusciter selon de quelle veine il provenait.

Les Gorgones figurent sur de très nombreux monuments et leurs représentations est très diverses. On les imaginait sous la formes de belles jeunes filles mais le plus souvents elles apparaissent comme des femmes ayant une chevelure faite de serpents entrelacés, une croupe de jument et très souvent elles tirent la langue comme l'image ci-contre le montre.

❖ Filiation

Céto Phorcys
MEDUSE
Epoux* / amant Enfants
Poséidon Pégase
Chrysaor

❖ Sources

Bibliothèque virtuelle
http://mythologica.fr