Esprits des champs

Dans les campagnes, les paysans respectaient de nombreux esprits afin qu'ils se montrent bienveillants envers eux.

• Lechy.
Lechy
Lechy

Le Lechy, ou Leshy ou Lesovik ou Lesiye (Леший) est l'esprit de la forêt dans la mythologie slave. Sa peau est d'un bleu léger, surtout au niveau des joues car son sang est bleu. Son poil est vert, il a une grande barbe et des sourcils touffus qui entourent des yeux globuleux et verdâtres. Il est de taille variable : géant comme les arbres ou si petit qu'il peut se cacher sous les feuilles.

Il aime égarer les promeneurs en forêt. Pour rompre le charme et ne plus errer en tous sens, il faut mettre ses vêtements à l'envers et placer le soulier gauche au pied droit. C'est d'ailleurs de cette façon que le Lechy s'habille.

En octobre, le Lechy hiberne. Sentant en lui la perte progressive de ses forces, il devient hargneux et arpente la forêt en criant sauvagement, en imitant les sanglots et les fous rires des humains. Le rencontrer à ce moment est fort dangereux ! Mais le Lechy s'endormira bientôt, avec sa femme la Lechatchikha et ses enfants les Lechonki, puis, quand le printemps sortira de sa tanière, toute la famille se réveillera.

• Aouka.
Aouka
Aouka

Aouka est aussi un esprit de la forêt mais contrairement au Lechy, il ne dort pas l'hiver.

D'aspect débonnaire avec son petit ventre rond il adore pourtant fourvoyer les promeneurs égarés en répondant aux appels de tous les côtés à la fois.

Mais avec un peu d'attention il est tout à fait possible de distinguer l'ami qui vous appelle de l'imposteur qui veut vous perdre.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]