Hirpi sorani
(Tomba dell'Orco, Tarquinia)

Les Hirpi sorani, " les Loups du Soracte", étaient des prêtres qui célébraient, sur le Soracte, montagne au nord de Rome, certaines cérémonies au cours desquelles ils dansaient, pieds nus, sur des charbons ardents.

On racontait sur l'origine de cette confrérie de loups une légende curieuse. Alors que les habitants du Soracte offraient un sacrifice à Dis Pater, des loups survinrent qui arrachèrent à la flamme des morceaux de la chair des victimes.

Les officiants s'élancèrent à leur poursuite et, après une longue course, les virent disparaître dans une caverne, d'où sortait une haleine pestilentielle. Cette haleine était si délétère que non seulement elle tua les poursuivants, mais répandit une épidémie dans toute la contrée.

On interrogea l'oracle, qui répondit que, pour apaiser les dieux, les habitants devaient se " faire semblables à des loups " c'est-à-dire vivre de rapines.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
http://mythologica.fr