Tribun

Il existe deux sorte de tribuns

❖ Tribun de la plèbe
Gracques
Les Gracques, tribuns de la plèbe par E. Guillaume

La fonction de tribun de la plèbe (tribunus plebis) a été créée au début du Ve siècle avant notre ère (vers 491 sans doute) pour représenter la plèbe.
Il y eut deux, puis cinq, finalement dix tribuns de la plèbe, élus par les assemblées de la plèbe (puis les comices tributes" ?). Seuls les plébéiens ont en principe accès à cette fonction.
Les tribuns possèdent un pouvoir sacro-saint (potestas sacro sancta) : qui porte la main sur eux est maudit. Chargés de défendre les intérêts de la plèbe, les tribuns ont à l'origine le droit de convoquer et de présider les assemblées plébéiennes, le droit d'intercession, celui d'édicter des ordonnances valables pour la plèbe, celui de prendre sous leur protection qui ils veulent. Mais ces droits ne sont pas valables hors de Rome et de sa banlieue.

Par la suite, les pouvoirs des tribuns tendirent à s'aligner sur ceux des magistrats : droit de convoquer et de présider le sénat, droit d'auspices, droit de coercition envers et contre tous, d'obnonciation (droit de s'opposer à la tenue des Comices en raison de signes défavorables). Peu à peu, de fonction plébéienne, le tribunal est devenu une magistrature. Sylla restreignit ses pouvoirs, mais ils lui furent rendus ensuite.
Sous l'Empire, les tribuns n'ont pratiquement aucun pouvoir; mais l'empereur s'est approprié la puissance tribunitienne (tribunicia potestas), automatiquement renouvelée tous les ans ; jointe à l'imperium, elle lui accorde absolument la toute-puissance.

❖ Tribun militaire
Tribun militaire

Sous la République, chaque légion est sous l'autorité de six tribuns militaires (tribunus militaris), qui exercent leur commandement à tour de rôle. Primitivement choisis par les consuls, ils furent élus à partir de la fin du IIIe s. par les comices tributes. Les jeunes gens commençaient par là leur carrière politique.
Sous l'Empire, ils ne sont plus directement sous les ordres du général d'armée, mais dépendent du légat de légion. Ils sont choisis dans l'ordre sénatorial.
On est mal renseigné sur les raisons qui ont amené la création de  « tribuns militaires à puissance consulaire » : cette magistrature ne fonctionna que de 444 à 367 avant notre ère.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr