Censeur

Le censeur (lat. censor) est un magistrat qui, chez les Romains, était chargé de faire le cens et de réprimer les fautes contre les moeurs.
Créés vraisemblablement en l'an 311 de Rome, et d'abord choisis parmi les patriciens, les censeurs exerçaient leurs fonctions pendant un temps qui varia de cinq ans à dix-huit mois ; il y eut des périodes de dix ans et plus, où Rome n'eut pas de censeurs. En 403 de Rome, un plébéien fut admis à la censure.

D'abord chargés de la tenue des registres du cens, les censeurs répartissaient les citoyens entre les tribus, les classes et les centuries; ils s'attribuèrent un droit de surveillance générale sur les moeurs des citoyens (regimen morum). Ils pouvaient exclure un citoyen des centuries de chevaliers, le transférer d'une tribu dans une autre, ou l'exclure de toutes les tribus en l'inscrivant parmi les aerarii ou contribuables privés du droit de vote. Vers 388, on attribua aux censeurs la confection de la liste des sénateurs. Ils acquirent le droit de frapper d'infamie les citoyens dépravés ou malhonnêtes. Cette magistrature disparut sous Auguste.

❖ Cens

La tradition attribuait à Servius Tullius l'institution du cens ou dénombrement pour servir de base au recrutement de l'armée, à l'exercice de droits politiques et au recouvrement de l'impôt. Il avait lieu tous les cinq ans. Les assidui ou citoyens inscrits payant l'impôt s'opposaient aux proletarii, placés en dehors des classes et ne payant pas d'impôt.

Après la chute de la royauté, l'opération du cens, précédemment faite par des curatores tribuum, fut confiée aux consuls, puis aux censeurs.

Les mots cens sénatorial et cens équestre désignèrent plus tard le minimum de fortune nécessaire pour être sénateur ou chevalier.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr