Inari
Inari
Inari à Fushimi

Inari (稲荷神) est à la fois le kami mâle de la nourriture et le kami femelle du riz; au printemps il/elle descend des montagnes vers les rizières. Le renard est son messager mais on assure qu'il/elle peut aussi prendre l'apparence du renard.
Cette déité est considérée comme un symbole de prospérité et d'amitié.

Le kami du Riz, est étroitement lié avec le kami de la Nourriture, mais son culte est beaucoup plus répandu et ses temples aux multiples Torii rouges sont sans doute les sanctuaires les plus nombreux du Japon (32 000 environ avec un prêtre) et ils sont facilement reconnaissables aux statues de renard qui les ornent. Le temple le plus célèbre est celui de Fushimi près de Kyoto Dans la croyance populaire, Inari est représenté sous la forme d'un vieillard barbu se tenant sur un sac de riz et flanqué de deux renards blancs, qui sont ses messagers. Le peuple a confondu Inari avec ses messagers et adore le renard en tant que dieu du Riz. Considéré à présent comme dieu de la Prospérité sous toutes ses formes, il est vénéré surtout par les marchands. Il était regardé dans l'ancien Japon comme patron des forgerons qui forgeaient les sabres. Le bouddhisme japonais en fit la divinité protectrice du temple Tô-ji où elle est représentée comme un homme ou une femme d’un certain âge parfois debout sur un renard,

 

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]