Phénix
Fen

Le mot de phénix est trompeur, car cet oiseau n'a pas grand chose en commun avec celui des légendes européennes - ni par l'aspect, ni par les aptitudes de régénération ni par ses habitudes d'auto-immolation. Le phénix chinois ressemble à un faisan avec des plumes de paon - certaines descriptions en sont plus précises et plus difficiles à imaginer : tête d'un cygne, crête d'un coq, bec d'une hirondelle, cou de serpent, forme de dragon, ailes écailleuses, queue de poisson, avec parfois des morceaux de tortue...

Le plumage du phénix est de cinq couleurs. Son chant est le plus merveilleux qu'on puisse imaginer. Il ne peut faire son nid que dans un sterculier, un arbre originaire d'Asie tropicale, et se nourrit de "fruits de bambous".

Le nom chinois du phénix est Fenghuang. L'élément mâle du phénix s'appelle Feng. L'élément femelle s'appelle Huang. Ensemble ils représentent le bonheur conjugal.

Phenix

Dans le confucianisme, le phénix porte sur la tête le symbole de la vertu d'humanité, sur les ailes la conformité morale, sur le dos la justice, sur la poitrine la bienveillance et sur le ventre la bonne foi. On dit aussi que sa tête représente le ciel, ses yeux le soleil, ses ailes le vent, ses pattes la terre, son dos la lune et sa queue les planètes.
Le phénix est associé au yang et à l'été.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]