Mael Duin

Mael Duin ou Maeldun est un des plus grands voyageurs d'Irlande. La dernière légende qui décrit son voyage est un mélange d'idées chrétiennes et pré chrétiennes, contrastant avec le voyage mythique de Bran, essentiellement pré chrétien.

C'est avec soulagement que Maeldun et ses compagnons accostèrent sur l'île de la Maison du Saumon. Là, ils trouvèrent une maison déserte, avec de la nourriture, des boissons et des lits confortables. Ils étaient régulièrement approvisionnés en saumon frais par un dispositif qui, de la mer, lançait des poissons dans la maison. Ils connurent le même luxe dans l'île suivante, couverte de pommiers aux fruits délicieux. Mais le danger revint sur des îles habités par des chevaux féroces, des animaux tournoyants, un chat mystérieux et un porcs excité.

❖ Légendes
Maelduin
Le voyage de Mael Duin

Le père de Maeldun était un des chefs des îles d'Aran qui attaqua l'Irlande, pilla une église et viola une nonne. Il fut tué peu après par des agresseurs venus de la mer, sans doute des Vikings. La nonne donna naissance à Maeldun et l'enfant fut adopté par la femme du chef local, la sœur de l'infortunée nonne. Ce n'est que lorsque des enfants se moquèrent de Maeldun au sujet de sa naissance que sa mère adoptive l'emmena voir sa vrai mère et lui révéla ses origines. Il se mit alors à la recherche de son père et apprit qu'il avait été assassiné. Déterminé à venger la mort de son père, il demanda à un druide quels étaient les jours favorables pour construire un bateau, le lancer et prendre la mer Le druide Nuca lui recommanda de limiter son équipage à dix-sept personnes sous peine de terribles malheurs. Mais à la sortie du port ses trois frères de lait sautèrent à l'eau et rejoignirent le bateau. Accompagné de ses beaux-frères et d'un équipage de dix sept guerriers, il partit pour un étrange et long voyage.


• L'ile des assassins
La première île sur laquelle ils accostèrent était habitée par des assassins, mais apparemment pas ceux de son père.
• L'ile au fourmis géantes
Ils arrivèrent ensuite sur une île peuplés de fourmis géantes, grosses comme des chevaux. Elles dévorèrent presque tout l'équipage et le bateau.
• L'île des grands oiseaux
Les vastes oiseaux d'une autre île ne semblait pas menaçants. Ils fournirent même de la viande aux voyageurs.
• L'île des bêtes féroces.

Les deux îles suivantes, peuplées de chevaux monstrueux et gigantesques, se révélèrent plus dangereuses.
• L'île des chevaux géants
• L'île de la porte de pierre
• L'île aux pommes
• L'île de la Bête Wondrous
• L'île aux chevaux féroces
• L'île de swine?
le sol était chaud comme un volcan. Parmi les autres créatures ou rencontres étranges figurent un porc gigantesque et des veaux si énormes qu'ils ne pouvait être cuits entiers,
• L'île du petit chat
• L'île des moutons qui changeaient la couleur de leur toison à volonté,
• un meunier maussade qui broyait tout ce qui pouvait être désiré au monde,
• L'île une population en deuil,
• une île séparée en quatre royaumes par des barrières d'or, d'argent, de cuivre et de cristal,
• un château avec un pont de verre dans lequel vivait une belle femme qui repoussa les avances de Maeldun,
• L'île des oiseaux en pleurs, un pèlerin solitaire sur une île minuscule qui grandissait tous les ans par la volonté divine, une mer de verre, une fontaine miraculeuse qui fournissait du lait, du vin et de la bière, des forgerons géants, une mer de nuage dans laquelle des châteaux, des forêts, des animaux et un monstre effrayant apparaissaient brusquement,
• l'île sous marine de la prophétie,
une étonnante voûte d'eau, une énorme colonne et un filet d'argent dont ils prélevèrent un morceau, en souvenir,
• L'île sur piedestal : une île inaccessible juchée sur un piédestal,
• L'île des femmes : l'offre d'une éternelle jeunesse sur une île habitée par une reine et ses filles
• L'île des baies rouges enivrantes,
• L'île de l'aigle
• L'île un rire contagieux,
• L'île des feux tournants,
• L'île du moine de Tory et un ermite vivant de saumon que lui donnait une loutre et un demi pain que lui apportaient chaque jour des anges.
• L'île du faucon

Finalement, Maeldun captura les assassins de son père, mais ils implorèrent pitié, et la paix fut conclue.
Ainsi se termine le voyage dont on dit qu'il contient "toute la sagesse de l'Irlande ".

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


21-Avr-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]