Dana

Dana, (parfois appelé Danu, Don ou Ana, Anu, Anna), était la déesse mère de la mythologie irlandaise.

Dana

Les Tuatha dé Danann (" tribus de la déesse Dana ") étaient ses enfants divins et régnaient sur l’Irlande avant l’arrivée des Gaëls. Fort probablement, les moines qui compilèrent les sagas irlandaises à partir du Ve siècle minimisèrent le rôle des déesses. Les récits qu’ils nous ont transmis reflètent un monde dominé par l’homme, où les guerriers s’en donnaient à cœur joie. Le culte Dana était particulièrement associé à la région de Munster et deux sommets des monts du Kerry sont appelés " Da Chich Anann " (les Tétons d’Ana).

Elle est devenue sainte Anne, patronne des Bretons ( mamm-coz, mère-vieille ). On peut la considérer sous deux aspects contraires et complémentaires: Ana la bienveillante ( Buan-ann, Bonne mère ), mère de trois dieux danéens originels : Brian, Iucharba, Iuchar, représentant les trois saisons primitives du cycle annuel, elle-même représentant l'année. Dans le Munster, déesse de plénitude, préposée aux moissons et au bétail, " celle qui nourrit bien les dieux " devient la fertilité, la prospérité. Dana, liée à Badb et Macha, équivalent de la Morrigane, de la Grande reine, personnage le plus important de la Triade du destin, c'est de cet aspect que Milton a tiré la Sorcière Bleue, chouette suçant le sang de ses enfants. Elle a été décrit comme sa mère, sa fille, et parfois sa femme. Elle a également été nommé comme la mère de divers dieux irlandais, y compris Dian Cecht, Ogma et Lugh. Au pays de Galles, elle était connue sous le nom de Don.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]