Branwen

Branwen est la fille de Llyr et de Penarddun, sœur du roi de l’île de Bretagne Bran Vendigeit dit aussi Bran le Béni. Son nom signifie « Corneille Blanche » ou aussi « Sein Blanc », Bron wen.

Afin d'assurer la paix entre le Pays de Galles et Irlande, Branwen fut promise au roi d'Iwerddon (Irlande), Matholwch qui arriva avec treize de ses vaisseaux.
Evnissyen, un demi frère de Branwen, refusa cette union et, lors de la célébration de la noce  à Harlech, il insulta le roi et causa de telles blessures à ses chevaux en leur coupant les lèvres, les oreilles, les paupières et la queue qu'ils durent être abattus.
Bran Vendigeit apaisa la colère de ses hôtes par de somptueux cadeaux composés de chevaux, de  baguettes d’argent et de plaques d’or en surtout un chaudron magique capable de ressusciter les guerriers morts au combat.

Branwen
Branwen par Margaret Jones

Une fois la noce conclue, Branwen accompagna le roi Matholwch en Irlande où ils vécurent heureux durant quelque temps. Mais bientôt la rancune du roi ressurgit, attisée par ses conseillers, et Branwen en ressentit les conséquences. Elle fut reléguée aux cuisines où elle dut subir les sarcasmes quotidiens des servantes et des giffles du cuisinier. Matholwch fit en sorte que Bran ne découvrit pas cette situation, mais Branwen dressa un merle pour porter un message à son frère qui, furieux, décida d'envahir l'Irlande.

Sous les traits d'un géant portant sur son dos des  joueurs de harpe et de luth, Brêla traversa à pied la mer d'Irlande pour ouvrir le chemin à sa flotte. Voyant cela, les Irlandais battirent en retraite au-delà de la rivière Shannon et en détruisirent les ponts. Cette défense bien sommaire fit rire le géant qui s'allongea entre les deux rives pour permettre à ses guerriers de traverser le cours d'eau.

Afin d'apaiser Bran, Matholwch offrit d'abdiquer en faveur de Gwern, fils que Branwen lui a donné mais, lors de la cérémonie, Evnissyen, qui se sentit floué, jeta l'enfant dans l'âtre. Les combats reprirent de plus belle  mais  les Irlandais, grâce au chaudron magique, prirent facilement l'avantage. Evnissyen détruisit alors le chaudron magique au prix de sa vie et les Gallois, réduits à sept, remportèrent la bataille.

Gravement blessé par une lance empoisonnée, Bran ordonna à ces hommes de lui trancher la tête, de la porter jusqu'à Londres et de l'enfouir tournée vers l'est sur la Colline Blanche, Y Gwynvryn,  afin de décourager les envahisseurs.
En chemin, les sept hommes séjournèrent à Harlech durant sept années, visitèrent l'au-delà sur l'île de Gwales et passèrent huit autres années à Pembroke. Durant tout ce temps, la tête de Bran demeura vivante et divertit les sept compagnons.
Elle fut finalement enfouie selon les instructions du géant.

Quant à Branwen, elle mourrut le coeur brisé, convaincue que, par sa faute, le Pays de Galles et Irlande seraient des contrées à jamais ruinés. Elle fut enterrée à Glan Alaw.

❖ Filiation
Penarddun Llyr
BRANVEN
Epoux Enfants
Matholwch Gwern
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]