Milarépa
Milarepa par Nickolai N. Dudka

Milarépa dont le nom signifie approximativement « Mila, celui qui porte la robe de coton des ascètes » vécut de 1052 à 1135. C'est le plus célèbre des saints tibétains.

Après avoir subi les épreuves les plus dures, il reçut de son maître Marpa les doctrines complètes du Mahâmudrâ et du Nâro Chödrug. La manière parfaite et exemplaire dont il mit en application le contenu de ces doctrines aboutit à la fondation de l'école Kagyüpa, « transmission orale ». La biographie de Milarépa, rédigée au XVe siècle, ainsi que les chants religieux qui l'accompagnent, constituent aujourd'hui encore l'une des grandes sources d'inspiration du Bouddhisme tibétain.

❖ Histoire.

Milarepa naquit à l'ouest du Tibet, près de la frontière népalaise. Son père mourut alors qu'il avait sept ans et la propriété familiale tomba aux mains de cousins cupides qui maltraitèrent la mère et le fils. Pour se venger des outrages subis, Milarépa apprit à commander aux forces destructrices de la nature et fit périr de nombreuses personnes dans un orage. Désireux par la suite d'expier son action, il se tourna vers Röngtön, maître de l'école Nyingmapa, lequel le renvoya à Marpa dont Milarépa devint l'élève à l'âge de 38 ans. Pendant six ans, Milarépa dut se contenter de la position de serviteur ; durant toute cette période, Marpa le soumit à des épreuves si dures, parfois même si cruelles, qu'elles vinrent à bout des forces de Milarépa et l'amenèrent au bord du suicide par désespoir.

Après lui avoir fait expier de la sorte ses fautes passées (Karma), Marpa prépara son élève à une existence de solitude, lui transmit les enseignements de Nâropa en insistant particulièrement sur l'exercice de la « Chaleur interne » (tibét. Tumo, voir Nâro Chödrug). Vêtu d'une simple robe de coton, Milarépa vécut pendant des années comme un reclus dans le froid glacial de l'Himalaya, à l'abri de grottes de montagnes où il s'adonnait à la méditation. Après une période de neuf années de solitude ininterrompue, il finit par prendre avec lui quelques disciples dont le médecin Gampopa qui devint très connu. Il instruisit le peuple au moyen de ses chants.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle

Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]