Akhsobhya

Akhsobhya le second des cinq Dhyani ou « Bouddhas de Méditation ».

Akshobhya
Akshobhya

Il règne sur le paradis oriental d'Abhirati (le paradis est un d'état de conscience et non un lieu géographique). Son nom signifie « inébranlable ». Il dompte les passions et apprécie la sagesse appliquée à soi-même.

Son principal attribut est la foudre, à laquelle il est associé. Sa Shakti ou énergie féminine correspondante, est Locana ou Sangyé Tchenma (en tibétain).

Il y a longtemps de cela, lorsque Akshobhya était un moine, il jura au Bouddha qui dirigeait alors Abhirati, qu'il ne connaîtrait jamais ni la colère ni la répulsion envers une être vivant quel qu'il fût.

Après une lutte de tous les jours pour atteindre son but, où il fut inébralable, il devint un bouddha à son tour et prit la direction d'Abhirati. Toute personne qui renaît en Abhirati ne tombera jamais dans les niveaux les plus bas de la conscience, et c'est pourquoi les croyants cherchent à maîtriser les émotions violentes, à l'instar d'Akshobhya.

Akshobhya est associé à la direction de l’Est.

❖ Arts

Akshobhya, « l’Imperturbable », est représenté d’un somptueux bleu sombre et profond, comme le ciel à minuit, ou la nuit claire sous les tropiques. Sa main droite forme le mudra appelé bhumisparsha, "le toucher de la terre, l’appel de la terre à témoin", et son emblème est le vajra (dorje en tibétain), le foudre de diamant, symbole de la force et du pouvoir indestructibles. Le vajra représente la sagesse, la sagesse qui brise l’ignorance, détruit toute erreur et toute illusion.

Au Tibet, Akshobhya est représenté sous les traits de Bouddha Gautama. Il est généralement peint en bleu foncé, parfois accompagné d'un ou deux éléphants, symbole d’indestructibilité et de détermination. Akshobhya est à l'origine du Bodhisattva Manjushri, le patron des rois du Tibet.

Akshobhya
Akshobhya
Thangka
Akshobhya
Akshobhya
Statuette
Akshobhya
Akshobhya entouré de Ksitigarbha (vert)
et de Maitreya à sa droite (Gyantse)
https://mythologica.fr