Anahit

Anahit, déesse de la fertilité et des naissances, était la fille (ou l'épouse) du grand dieu Aramazd; elle fut identifiée avec Artémis ou Aphrodite.

Tête d'Anahit
Timbre à l'effigie d'Anahit

La "Grande Dame Anahit" était l'une des déesses les plus aimées et honorées du panthéon arménien; elle était souvent représentait avec un enfant dans ses bras, et la tête revêtue de la coiffe particulière aux femmes arméniennes; elle était aussi considérée comme une déesse guerrière et une déesse de l'eau.

Les temples dédiés à Anahit étaient établis à Armavir, Artashat, Ashtishat. Strabon raconte que la prostitution sacrée avait lieu dans ces sanctuaires mais les écrivains chrétiens locaux n'en parlent pas.

D'après Plutarque le temple d'Eriza était le plus riche et le plus réputé d'Arménie avec une magnifique statue en or de la déesse. Cette statue fut mise en pièces par les armées de Marc-Antoine mais elle fut remplacée par une nouvelle statue et vénérée jusqu'à l'investiture de Grégoire l'Illuminateur, le premier catholicos de l'Arménie en 314.

Dans la province romaine de Sophène (ancien royaume arménien situé dans le sud-est de l'actuelle Turquie.) une montagne passait pour être le trône d'Anahit (Ator Anahta).

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]