Kokopelli

Kokopelli, le dieu joyeux des Hopis, était une divinité de la Fertilité, à la fois conteur et guérisseur représenté par un joueur de flûte bossu.

Géoglyphe de Kokopelli (Riverside County, California)

Bien que ses véritables origines soient inconnues, ce joueur de flute est une figure sacrée pour de nombreux habitants du sud-ouest américain. Sa silhouette à bosse se retrouve sur des peintures et des gravures des parois rocheuses et des rochers de tout le sud-ouest américain. Souvent il est représenté avec un énorme phallus et des plumes ou des antennes sur sa tête.

Il existe de nombreux mythes sur le célèbre Kokopelli. On raconte qu’il voyageait de village en village, apportant le changement de l’hiver au printemps, faisant fondre la neige et apportant la pluie pour faire pousser les récoltes. On dit aussi que la bosse sur son dos contenait des sacs de graines et les chansons.

Lorsqu'il jouait de la flûte tout le monde dansait et chantait toute la nuit et le lendemain même les jeunes filles étaient enceintes.

Il existe également une légende où Kokopelli était une déesse, qui ne connaissait pas l'amour. Un jour, lors d'un de ses voyages, elle rencontra Trully ("loup solitaire"). C'était un voyageur, quand il rencontra Kokopelli. Il y eut un moment magique, comme dit l'histoire, et ils tombèrent follrment amoureux.

Les dieux réalisèrent la faute grave que Kokopelli avait commise en descendant dans le monde des mortels. Alors ils la condamnèrent à vivre éternellement sur la lune.
La punition que les dieux infligèrent à Trully pour avoir été en contact avec une divinité fut de le transformer en loup, croyant ainsi rompre le lien invisible qui les reliait. Cependant leur amour était si fort que malgré la distance ils continuèrent à s’aimer et à dialoguer. Depuis lors, on voit la silhouette d'un loup au sommet des falaises hurlant la lune. Kokopelli lui répondait par une magnifique musique jouée avec sa flûte, qui représente le souffle du vent du printemps.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


02-Avr-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]