Glooscap

Glooscap (ou Gluskap) est un héros mythique, le transformeur des Abnaki, des forêts de l'Est. D'une taille immense et doté de très grands pouvoirs, il serait le créateur d'éléments naturels tels que la vallée de l'Annapolis. Ce faisant, il devait souvent affronter son diabolique frère jumeau qui voulait rendre les rivières sinueuses et des montagnes infranchissables. Il s'est étendu sur la Nouvelle-Écosse pour y dormir, se servant de l'Île-du-Prince-Édouard comme oreiller.

❖ Légendes
Glooscap

La Grand' Mère du Monde avait deux fils, Glooscap et Malsum. Si Glooscap était bon, sage, et créatif en revanche, Malsum était méchant, égoïste, et destructeur.
Quand leur mère mourut, Glooscap continua à travailler à la création des plantes, des animaux, et des êtres humains à partir du corps de sa défunte mère. Malsum quant à lui ne créait que des plantes toxiques et serpents venimeux.
Au bout d'un certain temps, agacé par le travail remarquable de son frère, Malsum décida de le tuer.
Mais pour pouvoir le tuer il devait connaître ce qu'il pouvait le blesser mortellement. Alors il se vanta d'être immortel bien qu'il savait au fond de lui qu'une simple racine de fougère pouvait le faire mourir. Pendant des jours entiers il questionna son frère pour trouver son point faible.
Comme Glooscap ne pouvait pas mentir il avoua finalement à Malsum qu'une plume de hibou lui serait fatale.
Dès que Malsum en eut connaissance il se hâta de se procurer la plume de hibou, il la tailla en un dard pointu et tua son frère.
Mais le pouvoir du bien est plus fort que la mort. Glooscap ressuscita pour continuer son œuvre admirable et pour que les créatures qu'il avait déjà créé puissent continuer leur vie. Il comprit aussi que son frère chercherait toujours et par tous les moyens à entraver son travail merveilleux. Il n'avait d'autre choix que de le tuer.

Un jour Glooscap attira Malsum près d'un ruisseau en lui disant haut et fort qu'un certain roseau fleuri était aussi capable de le tuer. Quand Malsum fut suffisamment proche il déracina une fougère et la lança sur lui.
Malsum s'écroula raide mort et son esprit descendit dans le Monde Inférieur où il devint l'esprit d'un méchant loup que seule la lumière du jour effraie. (légende des algonquins)

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]