COSMOGONIE

Le monde de la mythologie ougro finnoise était divisé en trois zones :
• le monde supérieur, (a)
• le monde moyen (f)
• le monde des morts. (h)

Structure du monde dans la mythologie finnoise (Wikipédia)

Cette structure tripartite est une croyance folklorique eurasienne du nord très ancienne. Les trois mondes étaient reliés par l'arbre cosmique, une colonne cosmique (c) ou la montagne cosmique situé au centre du monde. Le haut de la colonne était fixé à l'étoile polaire (b) autour duquel les cieux tournaient.
La région habitée (f) était considérée comme une île entourée par un cours d'eau. La terre était circulaire, et au-dessus d'elle il y avait les cieux merveilleux où résidaient les divinités. Le cours d'eau circulaire entourant le monde représentait la frontière entre la vie et les morts.

L'idée que les morts devaient franchir ce cours d'eau afin d'atteindre Tuonela (h), le royaume des morts, n'est cependant pas d'origine strictement finlandaise mais fait partie de la tradition mythique des cultures orientales. Selon la croyance des peuples nordiques le mort franchissait ce cours d'eau loin dans le nord. Là se trouvait le territoire de Pohjola avec sa porte de fer, de l'autre côté se tenait la terrible chute d'eau de Tuonela (d), où tout tournait à l'envers. Tuonela est ainsi une inversion du monde de la vie courante. Devant les portes de Pohjola se trouvait l'intersection du ciel et de la terre.

A cette intersection, côté du sud, se trouvait le royaume du nain Lintukotolainen (habitant de la terre des oiseaux) ou Taivaanääreläinen (habitant de l'horizon). Cet endroit était considéré comme la destination des oiseaux migrateurs et passait pour un lieu enchanteur.

BIBLIOGRAPHIE.

http://mythologica.fr