Suétone

Suétone (Caius Suetonius Tranquillus), historien latin, né à Rome, probablement en 70 de notre ère, mort après 141.

Protégé par Pline le Jeune, qui le recommanda à Trajan, il fut, sous l'empereur Adrien, directeur des archives (ab epistolis), mais tomba en disgrâce pour avoir déplu (ou trop plu) à l'impératrice. Cette disgrâce lui créa des loisirs, qu'il mit à profit pour écrire l'histoire.

Ses ouvrages étaient nombreux. Tous sont perdus, à l'exception d'une petite partie du De viris illustribus et des Vies des douze Césars. Tout en considérant ces dernièrs comme un livre des plus curieux, on ne peut les ranger parmi les ouvrages d'histoire. Ce sont plutôt des recueils d'anecdotes, un catalogue des vices, des vertus et des actes des empereurs, de Tacite à Domitien inclus. Suétone a d'ailleurs un goût évident pour les anecdotes scabreuses ; de plus, il a tendance à noircir les empereurs qui furent peu favorables au parti qu'il préfère, c'est-à-dire à la noblesse sénatoriale. Il doit être consulté avec précaution.

 

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr