Martial

Martial (Marcus Valerius Martialis), poète latin, né à Bilbilis, province de Saragosse, dans le nord de l'Espagne, vers l'an 40 de notre ère et mort vers l'an 104 dans la même localité. On ne sait guère de sa vie que ce qu'il nous en apprend çà et là dans ses vers. Il habita Rome de 64 à 98. Distingué par Titus, il fut le flatteur éhonté de Domitien, l'ami de Silius Italicus et de Pline. Toujours à la poursuite des libéralités des princes et des riches, il se plaint souvent de sa pauvreté. Toutefois, il possédait à Rome une maison, et à Nomentum une autre villa modeste il est vrai. Domitien en fit un chevalier, lui donna le titre de tribun. Devenu veuf, il se remaria sur le tard avec une riche veuve, à Bilbilis où il finit ses jours.

Ses Epigrammea sont le principal titre littéraire de Martial.

VIII-2. - A JANUS
Le père, le créateur des Fastes, Janus, en voyant naguère le vainqueur de l'Ister, pensa n'avoir pas assez de son double visage, et souhaita de posséder un plus grand nombre d'yeux ; et, parlant de tout ce qu'il avait de langues, il promit au maître de la terre, au dieu de l'empire, une vieillesse quadruple de celle du vieillard de Pylos. Ajoutes-y encore la tienne, vénérable Janus ; nous t'en conjurons.

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr