Spartacus

Spartacus
Spartacus, le film

Chef de la révolte des gladiateurs et des esclaves contre Rome, Spartacus mourut en 71 avant notre ère Thrace de nation, Numide de race, auxiliaire dans l'armée romaine, ne voulant pas d'une servitude déguisée, il déserta. Repris, il fut vendu à Capoue comme gladiateur. Il s'évada avec soixante-dix compagnons auxquels se joignirent de nombreux esclaves. Ils s'emparèrent d'un point très fort, peut-être le Vésuve, et battirent les détachements envoyés contre eux. Le préteur Claudius alla les investir: ce fut son camp qui fut pris. Une multitude de bouviers et de pâtres se joignirent aux révoltés, qui battirent successivement les lien tenants du préteur Varinius en Lucanie, puis Varinius lui-même.

L'armée de Spartacus atteignit 70.000 hommes; mais l'union y faisait défaut. Les Gaulois et les Germains se firent battre. Spartacus, découragé, tenta de les conduire hors de l'Italie. Ils voulurent marcher sur Rome. Spartacus, qui avait atteint le Pô, revint sur ses pas. Crassus le rejeta dans le Midi, et voulut l'enfermer dans la presqu'île de Rhegium par un retranchement de quinze lieues de long. Spartacus franchit l'obstacle, et extermina les troupes de deux lieutenants de Crassus. Ce dernier demanda au Sénat de lui adjoindre Pompée et Lucullus; mais il regretta bientôt sa démarche et voulut avoir seul l'honneur de réduire ce dangereux ennemi. Il y parvint, grâce aux divisions des révoltés; 11 000 Gaulois se firent battre séparément; le reste de l'armée imposa une bataille malheureuse à Spartacus, qui périt héroïquement. Pompée acheva la campagne et remporta de faciles lauriers.

 

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr