Dioclétien
Dioclétien

Caius Valerius Jovius Diocletianus , empereur romain, né en 245 près de Salone, mort dans cette ville en 313. Fils d'un affranchi, il servit dans une légion, avança sous Probus, fut consul sous Aurélien.

A la mort de Numérien, assassiné par son beau-père Arrius Aper, il perça celui-ci de son épée et fut proclamé par les soldats (284). Il envoya des troupes contre Carinus, frère de Numérien, qui régnait à Rome, mais Carinus fut tué par ses propres soldats. Dioclétien comprenant qu'un seul homme ne suffisait plus à l'Empire, s'adjoignit Maximien, soldat grossier mais courageux et fidèle (285).
Ce dernier se rendit en Gaule pour réprimer la sédition des Bagaudes. Là, il fit massacrer la légion thébaine, commandée par Maurice et composée de chrétiens. Rome était trop éloignée des frontières: on choisit deux nouvelles capitales,
Milan, sentinelle des Alpes,
Nicomédie, proche de la frontière perse. Puis Dioclétien créa deux césars, lieutenants des Augustes (292).

Ce fut la tétrarchie:
1) Dioclétien (auguste) eut la Thrace, l'Egypte, l'Asie, et résida à Nicomédie; Galère, son César, eut l'Illyrie, les possessions du Danube, l'Achaïe, et résida à Sirmium.
2) Maximien (auguste) eut l'Italie, la Sicile l'Afrique et résida à Milan; son César, Constance Chlore, eut la Gaule et l'Espagne et résida à Trèves.
Ce gouvernement fonctionna en parfaite harmonie sous l'influence de Dioclétien.

Monnaie de Dioclétien

L'ordre régna à l'intérieur, les frontières furent restaurées; une paix durable fut conclue avec les Perses (297).
En 304, les deux Augustes vinrent à Rome célébrer un triomphe mérité.
Les dernières années du règne de Dioclétien sont obscurcies par une violente persécution contre les chrétiens (303-311).
Dioclétien, âgé de soixante ans, las du pouvoir, se retira à Salone (305) où il vécut en sage jusqu'à sa mort en 313.

 

 

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
http://mythologica.fr