CATON L'ANCIEN

Caton l'ancien
Caton l'ancien

Marcus Porcius, surnommé l'Ancien ou le Censeur, naquit à Tusculum en 234 avant notre ère, il mourut en -149. Il fit ses premières armes à dix-sept ans, contre Annibal, fut élu tribun des soldats puis questeur de Scipion en Sicile où il critiqua le faste de son général. Gouverneur de Sardaigne, il faisait ses tournées à pied. Elu censeur il lutta contre le luxe, fit passer une loi somptuaire contre la parure féminine, et raya plusieurs sénateurs, parmi lesquels le frère de Scipion.

Le peuple lui éleva une statue, mais ses ennemis l'accusèrent quarante-quatre fois sans succès. D'une éloquence simple et énergique, il savait le grec mais lutta contre l'influence des mœurs grecques, et contribua à l'expulsion des Philosophes.

Il s'acharna à la destruction de Carthage: Et en outre, ajoutait-il à la fin de chacun de ses discours au sénat et quel qu'en fût le sujet, son fameux "Delenda Carthago", il faut détruire Carthage.

Courageux, bon agriculteur, peu sensible, avare, Caton est resté un peu le stéréotype du vieux Romain. Lui aussi avait cependant ses faiblesses. Il avait écrit de nombreux ouvrages dont le principal était sept livres des Origines du peuple Romain. On ne possède plus de lui qu'un traité d'agriculture (De re rustica), où apparaissent dans toute leur crudité son amour du gain et sa dureté.

https://mythologica.fr