Brynhild

Bryn-hild est nom composé signifiant Hild-à-la-Broigne, d'où découleront par la suite Brunehilde et Brunehaut.

Brunhild par G. Bussiere 1897

Les poèmes eddiques : Helreið Brynhildar (le voyage de Brunehilde au séjour de Hel) et Sigrdrífumál (où Odin pique Brunehilde de l'épine du sommeil), ainsi que la Völsunga saga, racontent que Brynhildr est une jeune valkyrie (une vierge guerrière) qui prête serment à un roi vaillant, Agnarr. Lorsqu'une bataille oppose les rois Agnarr et Hjálmgunnarr, le dieu Odin promet la victoire à ce dernier mais Brynhildr pour être plus sûre de sa défaite, tue Hjálmgunnarr. Pour la punir de son initiative, Odin la maudit d'un sommeil magique et l'enferme dans un mur de flammes que seul un homme qui ne connaît pas la peur pourra traverser.Brynhild était une Valkyrie dont la demeure, sur la montagne de Hindafiall (Montagne des Biches), était entourée de flammes, comme celle de la vierge Menglod. Brynhild avait juré de n'épouser que l'homme qui serait assez hardi (ou magicien) pour traverser le feu qui brûlait constamment.

Seul Sigurd y parvint, travesti sous les traits de Gunnar, qui voulait l'épouser. Sigurd remit cependant à Brynhild l'anneau magique ayant jadis appartenu au nain Andvari.
Lorsque Brynhild apprit la vérité elle fit tuer Sigurd puis se donna la mort de sorte que l'on déposa son corps près de celui de Sigurd au haut du bûcher funéraire. Sigmund, fils de Sigurd fut également tué et seule survécut sa fille Svanhild.

❖ Arts
Brynhild et Sigurd
C. BUTLER (1909)
Siegfried et Brunnhilde
C. BUTLER 1909
Odin et Brynhild
F. LEEKE
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]