Kishimojin

Kishimojin, connue en chine sous le nom Guizimu(shén) ou Hariti en sanskrit est à la fois une démone cannibale et une déesse protectrice des enfants.

Kishimojin

Selon le mythe, Hariti était à l'origine une rakshasa qui vivait au temp du Bouddha. Elle avait des centaines d'enfants à elle qu'elle aimait beaucoup mais pour les nourrir, elle enlevait et tuait les enfants des autres. Les mères endeuillées supplièrent Bouddha de les sauver. Bouddha enleva le plus jeune de ses enfants et le cacha sous son bol de riz. Après avoir désespérément cherché son enfant disparu dans tout l'univers, Hariti demanda finalement de l'aide au Bouddha.

Bouddha lui demanda si elle pouvait imaginer la souffrance des parents qui avaient perdu un enfant alors qu'elle en avait des centaines. Elle promit de ne plus tuer des enfants et de manger désormais des grenades.

Désormais Hariti devint la protectrice des enfants et des femmes en couches. Bouddha lui donna un bodhi, qui lui permetrait de résister à la magie noire et aux pouvoirs maléfiques, et lui donna la possibilité de guérir les malades

Dans la version japonaise du mythe, Kishimojin demanda l'aide des dix démones ( qui étaient peut-être ses filles) pour enlever et assassiner les enfants d'autres familles. Lorsque Kishimojin accepta les enseignements du Bouddha, les dix filles démones firent de même.

Elle porte plusieurs noms différents : Kangimo (qui amène le bohneur) Karitei, Kariteimo, Kishibojin, Koyasu Kishibojin (qui donne des enfants et des accouchements faciles)

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]