Illapa
Illapa
Illapa par FNB

Après le Soleil, Illapa, le dieu des phénomènes météorologiques tels que la pluie, la foudre, le tonnerre et l’arc en ciel, était le  plus puissant des dieux. Son importance était en relation directe avec la nécessité absolue de pluie dans une région où elle était assez rare. Il était aussi un messager et un serviteur du Soleil. Il portait des noms différents selon les régions (Chuquiilla, Chuqui Illapa, Cuilla, Inti-Illapa, Yllapa, ou Libiac). Inti Illapa a été associée au puma et dans les hautes terres, à Vénus, l'étoile du matin

Il était généralement représenté sous la forme d'un homme vêtu de vêtements brillants tenant une lance dans une main et une fronde dans l'autre (correspondant aux lances et au propulseur de lance de Thunupa).

Lorsque Illapa voulait faire tomber la pluie sur terre, il brisait la jarre en envoyant des pierres (la grêle) avec sa fronde. Le bruit tournoyant de sa fronde et le fracas de la jarre brisée correspondaient au sifflement du vent et au tonnerre, tandis que ses mouvements brusques faisaient étinceler ses habits de lumière, provoquant ainsi des éclairs lumineux.
La jarre pleine d'eau était puisée dans Mayu, la Voie lactée, qui était considérée comme un "fleuve céleste". L'eau était conservée dans une jarre en argile appartenant à sa sœur

❖ Culte

Pour faire tomber la pluie, on lui rendait hommage dans tout le pays avec des prières ou en sacrifiant des lamas (voire des enfants ?). Son temple principal se trouvait à Pucamarca mais sa représentation se trouvait aussi dans le temple du soleil (El Coricancha à Cuzco) à gauche de l'image du soleil.
Illapa était aussi considéré par beaucoup de peuplades comme l'aïeul du héros fondateur de leur communauté.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle

Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]