Enfers

L'Au-delà des étrusques garde une originalité même après l'apport de la mythologie grecque.

Tombe François à Vulci

En effet c'est un lieu terrible, gardé par des monstres et où se déroulent des scènes d'horreur.
Cette vision des enfers a toutefois évolué puisque avant le IV ième siècle, l'art funéraire montre des tombeaux ornés de scènes joyeuses comme des banquets, des danses ou des parties de chasse.

Les enfers sont un monde souterrain qui communiquent avec le monde des vivants par un trou (mundus) dont le concept a été conservé par les romains.
Aïta (Puton) est le dieu des enfers coiffé d'une tête de loup, il est accompagné de la reine Phersipnaï (Perséphone). Charun dont le nom est très semblable à celui du nocher grec (Charon) a cependant une fonction plus radicale puisque muni d'un maillet, il assène le coup de grâce aux mourants; toutefois certains mythographes ne vont pas dans ce sens.
Il est assisté dans sa besogne par un monstre repoussant du nom de Tuchulcha qui est sans doute une sorte de Harpye.
Vanth, la déesse de la mort, est représentée les ailes déployées.

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]