Amenhotep III

Amenhotep III (V. 1387 - 1348 avant notre ère)

Amenhotep III © Musée de Luxor

Fils de Thoutmosis IV et de la reine Moutemouia, Amenhotep III monte sur le trône âgé seulement d’une dizaine d’années, pour un règne qui dura trente-huit ans. Cette longue période est souvent considérée par les égyptologues comme l’apogée de l’Egypte pharaonique : après les guerres de conquête des souverains du milieu de la XVIIIe dynastie, l’Egypte connaît alors une situation durable de paix, et de contacts diplomatiques intenses avec les autres puissances de la région.

Le roi semble avoir réfléchi, tout au long de son règne, à la nature même de la fonction royale. Grâce à des émissions régulières de scarabées commémoratifs, il diffuse très largement les événements majeurs de la monarchie – comme, par exemple, son mariage avec la reine Tiyi, sa grande épouse royale, qui joue manifestement un rôle politique important à ses côtés.

Du programme iconographique des nombreux monuments qu’il érige se dégage la volonté très claire d’être assimilé à une divinité : il reprend dans le temple d’Amon qu’il fait bâtir à Louqsor le thème de la théogamie, et affirme qu’il a été engendré par Amon en personne. Dans son temple de Soleb, en Nubie, il s’inclut lui-même dans le panthéon des divinités auxquelles il rend un culte. Véritable « pharaon soleil », le roi adopte l’épithète de « disque resplendissant » qui l’identifie au principe suprême qui régit l’ordre du monde. A l’occasion de ses trois fêtes jubilaires, célébrées dans la dernière décennie du règne, le roi fait édifier à Thèbes, sur le site de Malqata, un immense ensemble palatial comprenant un lac de cérémonie, et fait rechercher dans tout le pays les sources décrivant les rituels les plus anciens de la monarchie.

 

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
https://mythologica.fr