Mammon

Dans le Nouveau Testament Mammon, représente la richesse matérielle souvent personnifié comme le démon de l'avarice et parfois inclus dans les sept princes de l'Enfer.

Mammon (Dictionnaire infernal)

Au Moyen Âge, Mammon était généralement personnifié comme le démon de la richesse et de la cupidité. Ainsi, Peter Lombard (II, dist. 6) dit: «Les richesses sont appelées par le nom d'un diable, à savoir Mammon, car Mammon est le nom d'un diable, par lequel les richesses appellent la langue syrienne ». Piers Plowman considère également Mammon comme une divinité. Nicholas de Lyra, commentant le passage de Luc, dit: "Mammon est nomen daemonis" (Mammon est le nom d'un démon).

Albert Barnes dans ses Notes sur le Nouveau Testament affirme que Mammon était un mot syrien pour une idole adorée comme le dieu de la richesse, semblable à Plutus parmi les Grecs, mais il n'a cité aucune source.

Cependant, aucune trace  d'un dieu syriaque d'un tel nom existe, et l'identification littéraire commune du nom avec un dieu de la convoitise ou de l'avarice provient vraisemblablement du livre la Faerie Queene de Spenser, où Mammon supervise une grotte de richesses du monde. Le Paradis perdu de Milton décrit un ange déchu qui,  le premier, apprit aux hommes à déchirer le sein de la terre pour en arracher les trésors. Pour Thomas Carlyle au passé et au présent, l' «Evangile du mammonisme» est devenu simplement une personnification métaphorique pour l'esprit matérialiste du XIXe siècle.

Mammon est quelque peu semblable au dieu grec Plutus, et à Roman Dis Pater, dans sa description, et il est probable qu'il était à un certain point basé sur eux; d'autant plus que Plutus apparaît dans "La Divine Comédie" en tant que démon - loup de la richesse, les loups ayant été associés à la cupidité au Moyen Âge. Thomas d’Aquin décrit métaphoriquement le péché de l'avarice comme «Mammon étant porté de l'Enfer par un loup, venant enflammer le cœur humain avec avidité».

❖ Bibliographie

Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet.

Bibliothèque virtuelle
Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]