Lugh
Lugh bat le meilleur joueur de Tara

Lugh Lámhfada ou Lugaid ou Lugaidh ou Lonnansclech est le grand dieu celtique, très présent en Gaule, il est le dieu inventeur de tous les arts et protecteur des marchands et des voyageurs. Il couvre les 3 fonctions (sacerdotale, guerrière et productive), il est issu du mariage entre le monde de l'esprit (fils de Cian) et le monde de la matière (fils d'Ethnea). Fils de la lumière et des ténèbres...

Il est l'union entre le ciel et la terre, la vie et la mort...

Son arme symbolique est la lance (le javelot), il est musicien et sa harpe magique peut jouer tous les airs, il maitrise toutes les techniques, il acquiert la plénitude de son rôle en gagnant une partie du jeu d'échec contre Nuada, il prend alors possession des destinées du royaume et de l'univers.

Lugh de Jim Fiztpatrick

Lugh est le dieu lumineux, celui qui resplendit au cœur de l'été, sa fête est "l'assemblée de Lugh", Lugnasad. Grand rassemblement du peuple, où se déroulaient des épreuves sportives. Associé au sud, au lumineux, à la récolte, au cœur de la période lumineuse, la période où la guerre est possible. Chez les irlandais il apparait sous le nom de Lugh Samildanach et passe pour le fondateur de la royauté irlandaise.

Lugus est le nom utilisé en Grande-Bretagne et en France pour désigner un dieu très semblable au Lugh irlandais et au Lleu gallois. Les Gaulois le vénèrent partout à l'époque de la Gaule indépendante et César l'assimilera à Mercure.
On le retrouve au pays de Galles sous le nom de Lleu.

❖ Filiation
Ethnea Ní Bhaloir Diancecht
LUGH
Epouse* / amante Enfants
-  
❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]