titre
Chaman Pawnee
Chaman Pawnee de L. Fanning

Dans les sociétés qui ont pratiqué l'agriculture à un moment ou à un autre de leur histoire, les Indiens d'Amérique du Nord étaient très près de la nature probablement plus proches que n'importe quelle autre civilisation.

Plusieurs groupes croient en l'existence d'un Grand Esprit ou d'un Grand Mystère supérieur (le Wakan Tanka des sociétés des Plaines et le Kitchi Manitou des Algonquins de l'Est). En général, cette puissance ou ce mystère surnaturel, est potentiellement bénéfique, mais il peut devenir dangereux s'il est traité avec insouciance ou irrévérence.

Le monde des Indiens n'était pas uniquement habité par des hommes ou des animaux, mais aussi par une force magique invisible qui résidait dans chaque aspect de la nature (minéral, végétal ou animal). Souvent cette force magique prenait la forme d'esprits associés à certains animaux ou végétaux. C'est pourquoi la plupart des divinités amérindiennes sont associées à un aspect particulier de la nature, comme un animal, ou une force naturelle comme une saison ou un phénomène climatique.
La plupart des tribus croyaient en un Monde Supérieur, où les plus grands esprits résidaient.
Dans certaines tribus, les Indiens croyaient que le Monde Supérieur contenait des images qui descendaient sur le monde physique pour devenir des hommes, alors que dans d'autres, ils pensaient que les premiers hommes avaient rampé pour sortir des cavernes profondes du Monde Inférieur.
Il y avait aussi un Monde Inférieur, où (dans de nombreux cas) l'âme des morts résidait pour l'éternité.

❖ Bibliographie

Quelques autres livres pour approfondir ce sujet.


04-Jan-2021
Copyright Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]