MINERVE

Minerve
Minerve et Cupidon par Girolamo © rijksmuseum

Minerve est la déesse romaine identifiée à l'Athèna hellénique. Elle ne semble pas appartenir aux très anciennes divinités du panthéon latin, mais elle apparaît d'abord en Etrurie, et elle fut introduite dans la triade dite " capitoline ", où elle figurait à côté de Jupiter et de Junon. Les attributs de la déesse étaient analogues à ceux de la Pallas Athéna grecque.
Elle préside à l'activité intellectuelle, surtout scolaire.
Minerve n'intervient dans aucune légende proprement romaine (v. toutefois Nério et Anna Pérenna).

CULTE.

L'un de ses plus anciens temples s'élevait sur le mont Caelius, la colline où, disait-on, s'était fixé autrefois le contingent étrusque venu au secours de Romulus, sous les ordres de Caele Vibenna. Ce temple portait le nom de Minerua Capta : la Minerve Captive, et peut-être, en effet, avait-il été construit pour abriter une Minerve prise à Falérii, lors de la conquête de la ville par les Romains. La tradition voulait que Minerve eût été l'une des divinités introduites à Rome par Numa. La fête de Minerve était célébrée en mars (le 19), aux Quinquatries. Les écoles avaient congé ce jour-là.

tableaux à voir
cliquez pour voir

Sur l'Esquilin existait une chapelle à Minerve Guérisseuse, Minerva Medica, où l'on a retrouvé des ex-voto prouvant que ce culte était vivant sous l'Empire.

FILIATION.

- Jupiter
Minerve
Epoux* / amant Enfants
- -

SOURCES ANTIQUES.

http://mythologica.fr