HORACES & CURIACES

Sous le règne de Tullus Hostilius (VIe siècle avant notre ère), Rome et Albe-la-longue qui étaient en guerre, résolurent de confier leur destinée à trois champions pris de part et d'autre.

Le hasard désigna les trois frères Horaces pour les Romains, les frères Curiaces pour les Albain. Lors du combat, les trois Curiaces furent blessés, deux Horaces furent tués, le troisième, feignant de fuir, tua séparément les trois Curiaces.

Au retour, le vainqueur voyant sa soeur Camille pleurer un des Curiaces, son fiancé, la tua. Condamné à mort, il en appela au peuple, qui l'acquitta.
Mais son père lui imposa de passer sous le joug.
C'est à Junon, en tant que Juno Sororia, protectrice de la soeur d'Horace, que celui-ci dut offrir un sacrifice de purification après le meurtre.
On montre encore, près de Rome, un prétendu tombeau des Horaces.

Serment des Horaces
David 1784
© Musée du Louvre
Les Horaces contre les Curiaces
Guiseppe Cesari
© Musée du Capitole, Rome
Horace tue sa soeur Camille
Francesco de Mura,
CP

❖ Sources antiques

https://mythologica.fr